TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, à partir du 02 juin 2014, du lundi au vendredi à 19 heures 00, la série documentaire "Douces France(s)".

Un panorama des plus belles régions de France, en compagnie de ceux qui y vivent.

Lundi 02 juin 2014 à 19 heures 00 - En Pays de la Loire

Entre Bretagne et Poitou, Maine et Anjou, les pays de la Loire composent une mosaïque historique et géographique d’une grande richesse naturelle et culturelle. Du marais de la Grande Brière à l'île de Nantes, du Puy du Fou au lac de Grand-Lieu, de l'abbaye de Fontevraud aux maisons troglodytes de l'Anjou, un épisode dédié à la douceur de vivre.

Mardi 03 juin 2014 à 19 heures 00 - En Franche-Comté

À cheval sur la chaîne du Jura et celle des Vosges, la Franche-Comté est l'une des plus petites régions de France, mais aussi l'une des plus typiques et des plus sauvages.

Dans la citadelle de Besançon, site classé par l’Unesco depuis 2008, Mélanie, la vétérinaire du zoo, sauvegarde les espèces menacées, comme ce couple de varis à ceinture blanche originaires de Madagascar. À quelques kilomètres de là, à Fontain, le trio d’Ibride s’inspire de la nature franc-comtoise pour créer un design à la mesure de son imaginaire. Près de la frontière suisse, la cave de Saint-Antoine, véritable cathédrale fromagère, abrite pas moins de cent mille roues de comté. Près d’Arbois, Évelyne et Pascal, vignerons dynamiques, vendangent un raisin 100 % biologique. À Baume-les-Messieurs, labellisé "plus beau village de France", les drôlipathes créés par Marie s’inspirent de l’univers des fées comtoises.

Mercredi 04 juin 2014 à 19 heures 00 - En Corse

Au pied des aiguilles de Popolasca, dans le petit village de Piedigriggio, Anne, une jeune pâtissière passionnée, prépare des merveilles de douceur. De l’autre côté de la vallée de l’Asco, à Moltifao, dans son atelier perdu en pleine nature, Jean-François a réinventé le légendaire couteau corse. En Castagniccia, Ewa, restauratrice d'art d’origine polonaise, révèle et sauvegarde les merveilles picturales des églises, comme celle de Sant’Andrea di Cotone.

Après une formation sur le continent et au Japon, Julien a choisi de reprendre l’atelier de poterie de son père à Patrimonio. Près de Corte, à Santa-Lucia-di-Mercurio, Antoinette, Élizabeth, Pascale et Marilyne répètent les chants en langue corse écrits par leur parolier, Paulu Santu. À l’extrême sud de l’île, au cimetière marin de Bonifacio, Pierre nous guide dans le monde des Confréries.

Jeudi 05 juin 2014 à 19 heures 00 - En Languedoc-Roussillon

Au cœur de la Lozère, sur les franges du causse Méjean, Frédéric, jeune facteur d’instruments surprenants, perpétue l’héritage des structures sonores inventées par les frères Baschet après la Seconde Guerre mondiale. Non loin de là, sur le versant sud du mont Lozère, Yves, apiculteur et cinéaste scientifique, est un grand défenseur des ruches troncs traditionnelles des Cévennes et des abeilles noires autochtones. À Uzès, entre les alignements de châtaigniers, Michel et son chien sont à l’affût de "l’or noir" de ses truffières.

À Pézenas, Serge, maître-artisan ébéniste et spécialiste de la restauration des portes anciennes, nous fait découvrir son atelier. Passionné de batellerie et de culture fluviale, Jean-Marc milite pour le retour du fret sur le canal du Midi…

Vendredi 06 juin 2014 à 19 heures 00 - En Picardie et au Nord-Pas-de-Calais

À Lewarde, près de Douai, la mémoire du charbon reste vivace grâce à Daniel, l’ancien mineur. À Saint-Omer, dans le département du Pas-de-Calais, les barques traditionnelles naviguent encore grâce à Rémy, jeune charpentier de marine et passionné du marais audomarois, le plus grand marais cultivé de France. Aux confins des collines de l’Artois, Azincourt, haut lieu de la guerre de Cent Ans, est le terrain de jeux de Patrick et de sa petite troupe d’archers, férue d’histoire médiévale. Nichée au creux de la vallée de l’Authie, l’ancienne abbaye cistercienne de Valloires est avant tout réputée pour ses jardins de roses et de plantes aux essences variées. En baie de Somme, Jean le siffleur murmure à l’oreille des oiseaux migrateurs…

Douces France(s)

Commenter cet article