TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire du magazine "Des Racines et des Ailes", diffusé mercredi 23 avril 2014 à 20 heures 45, sur France 3 :

Routes de France, routes des vacances

Les Etats-Unis ont leur route 66, en France, nous avons la Nationale 7. Célébré par Charles Trenet dans les années 50, ce long ruban de bitume de près de 1000 kilomètres, qui relie Paris à Menton, est bien plus qu’une simple route. C’est le symbole de la France des Trente Glorieuses. Cette époque qui marque l’avènement de la civilisation de l’automobile, du progrès économique, de la consommation de masse et de la démocratisation des départs en vacances. Mais il existe une autre route des vacances, qui elle aussi a connu ses heures de gloire, c’est la N10 qui va de Paris au Pays Basque.

En compagnie de Thierry DUBOIS, nous partons sur les routes des vacances, à la rencontre d’un patrimoine peu connu. Il y a plus de trente ans, cet illustrateur, passionné de voitures anciennes, tombe amoureux de la nationale 7. Depuis, il la parcourt inlassablement et n’a de cesse de la faire découvrir.
Nous le suivons en compagnie de ses amis, lors d’un rallye automobile insolite. A bord de berlines des années 50/60, habillés comme à l’époque, ces passionnés revivent le temps d’une semaine le long voyage jusqu’à Menton… quand partir sur la route, c’était déjà être en vacances.
L’occasion de retrouver un certain art de vivre et de redécouvrir des paysages que l’autoroute ne permet pas d’apprécier : les bords de Loire dans la Nièvre, Orange et son théâtre antique, le massif de l’Esterel et la mythique Grande Corniche, qui relie Nice à Menton.

En chemin, nous croiserons aussi Christian LUCAS et ses compagnons de l’association des Tontons Scooters. A bord de leurs engins des années 50, ils nous font découvrir une partie méconnue de la nationale 7 : les « délaissés », ces parties de route déclassées quand la nationale a coupé au plus court. Direction les monts du Tarare, dans le département de la Loire.

Xavier HORY est à la tête d’une collection originale : une quarantaine de véhicules dont ceux de la gendarmerie ! Tous les deux ans, avec Thierry Dubois, il participe à un événement insolite et festif: un embouteillage géant recréé avec voitures anciennes et tenues d’époque, dans la petite ville de Tourves, dans le Var, l’ancien point noir de la nationale 7 !

Paul SMITH est un historien du patrimoine industriel. Il a contribué au classement à l’inventaire des bâtiments historiques du grand garage Citroën de Lyon. Construit dans les années 30 à l’initiative d’André Citroën, cet immense bâtiment de 40 000 mètres carrés, fait d’acier et de béton, se dresse en plein cœur de la ville. Paul Smith nous fait visiter ce temple érigé à la gloire de l’automobile.
A Lyon toujours se tient un des rendez-vous les plus courus de France : le marché de la mode vintage qui accueille des milliers de passionnés des années 50 et 60. Lidia PENELON vient chaque année y vendre ses créations : des modèles des années 50, qu’elle fabrique à partir de patrons d’époque. De son côté, Pénélope BLANCKAERT, experte en mode vintage, nous fait découvrir son extraordinaire évolution, de l’extrême féminité des années 50 jusqu’à l’incroyable inventivité et liberté des années 60.

Patrick HENRIROUX est le chef doublement étoilé du restaurant la Pyramide à Vienne, en Isère, un établissement créé dans les années 30. Avec lui, nous partons à la rencontre des étoilés Michelin. Avec le développement de l’automobile, les restaurateurs s’installent dans les villes que traverse la N7. Le fondateur de la Pyramide, Fernand Point, est l’un des premiers chefs à obtenir la prestigieuse 3ème étoile. Son restaurant la conservera 53 ans, un record de longévité. Aujourd’hui, Patrick Henriroux continue de faire vivre ce patrimoine culinaire, tout en l’adaptant aux goûts de l’époque.

Marc COMBIER est photographe et éditeur. Il se passionne également pour les grandes heures des routes des vacances. Il nous emmène dans les Charentes, sur la Nationale 10, à la recherche des publicités murales devenues des œuvres d’art. A l’occasion du passage du bac de Gironde à Blaye, il nous raconte comment les embouteillages de l’été 1975 ont été à l’origine de la création du célébrissime Bison Futé

[France 3] Des Racines et des ailes - Routes de France, routes des vacances

Commenter cet article