TV Replay

Publié par Aanil

France 3 diffuse, vendredi 16 mai 2014 à 20 heures 45, le magazine de la mer "Thalassa".

 

Requin : ami ou ennemi ?

« Les dens de la mer » ont fait le tour du monde et effrayé des générations de nageurs ! Ce film a transformé le requin en monstre sanguinaire pour le plus grand bonheur d’Hollywood. En quelques décennies, les requins se sont ainsi forgé une bien mauvaise réputation. Sur l’île de La Réunion la réalité rejoint la fiction : les images, bien réelles, d’attaques de surfeurs ont traumatisé la population qui a fait du requin sa « bête noire », l’ennemi irréductible de l’homme !
La réalité est pourtant très différente. Il existe près de 500 espèces de requins et la plupart sont inoffensifs. On les trouve dans toutes les mers du monde, notamment dans les eaux chaudes et tempérées des Océans Indien, Pacifique et Atlantique.

Ces squales ont toujours été chassés par l’homme. Certains sont aujourd’hui en voie de disparition. Heureusement, il y a aussi de vrais passionnés à l’écart des idées reçues, d’ardents défenseurs de l’animal. Nous les avons rencontrés et tous le disent : il est temps de rendre justice aux requins !

 


REQUINS DE NOS COTES
Un reportage de Stéphan Poulle et Olivier Bonnet.
Une production France3-Thalassa


« Le regard de la roussette, ses beaux yeux dorés, c’est extrêmement photogénique ! »

Comme beaucoup de plongeurs, Vincent est tombé sous le charme … d’un squale ! Pour cela il n’a pas eu à voyager bien loin, on ne le dit pas assez mais en longeant les côtes de l’Hexagone on peut croiser une bonne cinquantaine d’espèces de requins! Entre Calais et Caen nous regarderons le « chat des mers » au fond des yeux, avant de découvrir l’intérêt de ce minuscule requin dans la lutte des chercheurs contre un terrible « crabe » mangeur d’hommes. A la pointe du Finistère nous croiserons le deuxième plus grand poisson du monde, après le requin baleine, une espèce aussi impressionnante qu’inoffensive. Dans les brumes de Concarneau, nous apercevrons la dépouille d’un « monstre marin » venu du Sud qui n’a de féroce que le nom, et sur la lointaine île d’Yeu nous suivrons les traces d’un requin fantôme… Mais c’est sur les bords de la Méditerranée que le plus effrayant de tous surgira des eaux : le « Grand Blanc » en personne !

AU BORD DE LA CRISE DE MER
Un reportage de Juliette Lambot et André Laffont.
Une production France3-Thalassa


« Avant on aurait choisi de surfer là ! En liberté, et sans trop de monde autour… Maintenant ce n’est plus possible ! »

La mère d’Alice, jeune championne de surf, est partagée entre résignation et colère. Ces dernières années, le rythme des attaques de requins s'est dramatiquement intensifié sur les côtes de l'Ile de La Réunion. Jusque là c'était un risque jugé acceptable par beaucoup, mais aujourd'hui tout a changé... Beaucoup d’émotion et peu d’explications rationnelles laissent la population désemparée face à un phénomène particulièrement traumatisant. Une attaque de requin a toujours un impact fort car elle touche à une peur primaire, celle de la dévoration... Désarmées, les autorités ont mis en place un arrêté préfectoral qui interdit la baignade et les activités nautiques en dehors de certaines zones protégées. Tout n’est pas résolu pour autant, loin s’en faut! Ainsi aucun spot de surf ne se trouve dans les zones de protection, surfer est donc devenu symboliquement hors-la-loi... En attendant le résultat des études scientifiques lancées il y a trois ans, les autorités ont soutenu des projets expérimentaux pour se protéger du requin. Depuis quelques mois, l’île de La Réunion est devenue un véritable laboratoire à ciel ouvert où tout le monde teste sa méthode sur l'eau et sous l'eau...

AU BORD DE LA CRISE DE MER
Un reportage de Juliette Lambot et André Laffont.
Une production France3-Thalassa


« Avant on aurait choisi de surfer là ! En liberté, et sans trop de monde autour… Maintenant ce n’est plus possible ! »

La mère d’Alice, jeune championne de surf, est partagée entre résignation et colère. Ces dernières années, le rythme des attaques de requins s'est dramatiquement intensifié sur les côtes de l'Ile de La Réunion. Jusque là c'était un risque jugé acceptable par beaucoup, mais aujourd'hui tout a changé... Beaucoup d’émotion et peu d’explications rationnelles laissent la population désemparée face à un phénomène particulièrement traumatisant. Une attaque de requin a toujours un impact fort car elle touche à une peur primaire, celle de la dévoration... Désarmées, les autorités ont mis en place un arrêté préfectoral qui interdit la baignade et les activités nautiques en dehors de certaines zones protégées. Tout n’est pas résolu pour autant, loin s’en faut! Ainsi aucun spot de surf ne se trouve dans les zones de protection, surfer est donc devenu symboliquement hors-la-loi... En attendant le résultat des études scientifiques lancées il y a trois ans, les autorités ont soutenu des projets expérimentaux pour se protéger du requin. Depuis quelques mois, l’île de La Réunion est devenue un véritable laboratoire à ciel ouvert où tout le monde teste sa méthode sur l'eau et sous l'eau...

L'AILERON DE LA DISCORDE
Un reportage d’Antoine Mora et Christian Auxemery.
Une production France3-Thalassa


« C’est très bon pour la santé, c’est délicieux ! Moi j’en mange souvent ! »

Paré de toutes les vertus par les consommateurs, ce plat est tout à la fois un « must » de la cuisine traditionnelle chinoise, et l’objet d'une polémique internationale... Directement mise en cause par les organisations de protection de la nature, la soupe d'ailerons de requin est un plat prestigieux servi à l'occasion des banquets et des repas de fête en Asie. Chaque année 100 millions de requins sont capturés, principalement pour leurs ailerons dont la valeur marchande atteint des sommets. Pour satisfaire ce marché florissant, pendant plusieurs décades, les pêcheurs du monde entier ont pratiqué le « Finning » ! Une méthode de pêche très contestée, qui consiste à découper les ailerons à bord des navires avant de rejeter l'animal, parfois encore vivant, par-dessus bord. Les mentalités ont-elles évolué ? Pour le savoir Thalassa a mené l’enquête dans 3 pays d’Asie. A Hong Kong, plaque tournante du commerce des ailerons, les ONG se sont mobilisées pour défendre les squales. A Taiwan, nation phare de la pêche en haute mer, la législation s'est considérablement renforcée. Enfin en Indonésie la première réserve marine est créée sur une ancienne zone de pêche aux requins. L’homme, prédateur des squales, pourrait bien un jour cesser de leur faire la peau ... Mais quand ?

DANSE AVEC LES REQUINS
Un reportage de Sophie Bontemps, Nedjma Berder et René Heuzey.
Une production France3-Thalassa


« Ce sont des animaux fascinants, incroyablement intelligents… Les requins m’ont permis de renouer avec ce qui était essentiel : être vivant, se sentir vivant ». Il s’appelle Jean-Marie Ghislain, pendant longtemps il a eu peur de l’eau et des requins. Le cours de sa vie a changé quand il a commencé à pratiquer la plongée sous-marine, c’était il y a 5 ans. Depuis Jean-Marie a vendu sa maison et quitté son emploi pour devenir photographe sous-marin, spécialiste des requins. Nomade, ce belge parcourt désormais tous les océans du monde à la rencontre de ces animaux qui le fascinent. Il consacre tout son temps, son argent et son énergie à la défense des requins. Dans ses photographies, Jean-Marie choisit de mettre en scène la beauté de l’animal et ses rencontres avec l’homme sans agressivité ni peur. Nous l’avons suivi au large du Mexique où il plonge en compagnie des grands blancs, les requins les plus redoutés, puis en compagnie des requins Tigre des Bahamas.

 

[France 3] Thalassa (16 mai 2014) - Requin : ami ou ennemi ?

Commenter cet article