TV Replay

Publié par Aanil

Dans le cadre de son magazine "Reportages", TF1 diffuse, dimanche 25 mai 2014 à 13 heures 30, le document "4 saisons à Venise".

4 saisons à Venise

Un reportage de Bertrand Aguirre, Rémi Cadoret et Tristan Dessert. Montage : Jan Araujo Custodio (CBA Productions)

Un an dans l'une des plus belles villes du monde. 4 saisons au fil de la lagune et des canaux avec Francesco Da Mosto, un comte vénitien amoureux fou de Venise " c'est vraiment ma ville. Je ne peux pas m'imaginer vivre sans elle ". Avec lui, nous découvrons la magie d'une ville bâtie sur l'eau... de la course de la Vogalonga au printemps, à l'Aqua Alta qui inonde la cité des Doges à l'automne, sur les petites îles cachées pour fuir les touristes et la chaleur en été... Et bien sûr en hiver, quand sonne l'heure du Carnaval.

Entre les Da Mosto et Venise, c'est une très vieille histoire d'amour et de famille. Près de mille ans de vie commune "Le palais que vous voyez là appartient à notre famille, avant, dans les palais, c'était comme une communauté. A l'étage, il y avait la maison, les bureaux et dans le hall, on stockait les marchandises " Au printemps, avec Francesco, nous participons à La Vogalonga, une course réservée exclusivement aux bateaux à rames, 32 km à travers la lagune. " Dimanche pour la Vogalonga, il y aura des milliers de rameurs. Ce n'est pas une course mais tout le monde veut aller le plus vite possible, on ne se fait pas de cadeau"

En été, pour la régate annuelle où s'affrontent les meilleurs équipages de gondoliers, aux balcons des plus beaux palais du grand canal chez les Grimani, illustre famille qui a donné trois doges à la Sérénissime " le matin à l'heure du petit déjeuner c'est l'autoroute ! Il y a les barges qui livrent les légumes, les vaporetti, c'est très animé ! "

Alain Hammont, Français d'origine mais vénitien de coeur nous fait découvrir les coulisses de la Mostra, le plus glamour des festivals de cinéma. Sur le tapis rouge avec Georges Clooney, Sandra Bullock, venus présenter le film Gravity " Avec Georges, c'est toujours pareil, il adore ses fans, il adore les bains de foule ! ".

En automne, Philippe Plisson, célèbre photographe de la mer, nous emmène à la découverte des endroits les plus secrets de la lagune. Son nouveau projet : photographier Venise sans poser un pied à terre. Dans les petites îles de pêcheurs de " moeche ", des petits crabes verts que les Vénitiens dégustent au moment de leurs mues ... En novembre, c'est l'aqua alta. Venise est submergée plus d'une douzaine de fois. La place Saint Marc est inondée... Pour Francesco, c'est naturel, mais pour les autres " il faut faire attention car on ne distingue plus les trottoirs des canaux. J'ai vu un touriste qui marchait en arrière en prenant des photos ... et plouf, il est tombé d'un coup dans le grand canal ! "

En février, c'est l'heure du Carnaval. Yves et Bruno sont des fidèles. Ils n'en ont pas manqué un depuis dix ans. Dans leur appartement, ils entreposent plus de 20 costumes différents " nous les confectionnons nous-mêmes. Cette année il y a des habits d'ecclésiastiques, un peu strass quand même parce que c'est le carnaval... " Chaque soir, ils prennent un verre au Florian, le plus ancien salon de thé de Venise.

Dans son palais, le comte Da Mosto est prêt " le carnaval c'est comme vivre une 2ème vie, une vie cachée, alors chacun s'habille comme il le souhaite vraiment, pour vivre un moment différent, loin du quotidien, et ce soir nous allons au bal du Doge " Le Bal du Doge, c'est la soirée la plus prisée du carnaval de Venise. Les invités, tous costumés, sont déposés sur le ponton du Palazzo Pisani Moretta. Antonia Sauter est la grande prêtresse de l'évènement " le palais n'est éclairé qu'à la bougie comme au 18ème siècle
".

Reportages - 4 saisons à Venise

Commenter cet article