TV Replay

Publié par Aanil

ARTE propose, samedi 12 juillet 2014 à 18 heures 50, le magazine d'information "Arte Reportage".

Magazine d'actualité internationale, "ARTE Reportage" propose un rendez-vous de 52 minutes pour regarder le monde en face et comprendre les grands enjeux de la planète.

Soudan du Sud : famine annoncée

Le Soudan du Sud fait face, d’après l’organisation humanitaire des Nations-Unies, à de graves risques de famine. Trois ans après l’indépendance, la guerre, de retour depuis le mois de décembre 2013, dans la capitale et les principales villes du nord et de l’est du pays a d’ores et déjà déplacé 1,2 millions d’habitants.

Pour la première fois dans l’histoire de l’ONU, les casques bleus ont ouvert, au mois de décembre, cinq de leurs campements militaires aux habitants fuyant les combats entre l’armée gouvernementale et les soldats rebelles. Le conflit politique opposant le président Salva Kiir et son ex-vice président Rieck Machar a réveillé des antagonismes ancestraux entre les Dinka et les Nuers, les deux plus importantes tribus du pays, et engendré de sanglants massacres de civils. Le nombre de morts, difficile à chiffrer, pourrait atteindre plusieurs dizaines de milliers. La situation est d’autant plus alarmante que la récolte de septembre prochain, seul moyen de subsistance pour cette population d’agriculteurs, ne pourra être assurée. 55 organisations humanitaires présentes sur place assurent aujourd’hui la survie d’une population de déplacés, désormais entièrement dépendante de l’aide internationale. Mais les opérations sont considérablement ralenties par la saison des pluies.

A Juba, Tchan Tchan, un Nuer, témoin des massacres de décembre, n’ose toujours pas, 6 mois, plus tard, sortir du camp. Peter, l’entrepreneur de la paix, tente, lui, tout pour réconcilier Nuers et Dinka. Raphaël, chef de mission de Médecin Sans Frontières au Soudan du Sud, a choisi de poursuivre ses programmes de nutrition à Leer, malgré la destruction de son hôpital par des combattants. Chieng, un bébé d’un an, rencontré à Bentiu, ne survivra pas aux conséquences des deux mois passés dans la forêt, sans ressources, avec ses parents.


Kenya : au pays des flying doctors

A la fin des années 40, au Kenya, frappés par la pauvreté et les conditions de vie des populations isolées du pays, trois chirurgiens « blancs » décident de consacrer leur temps libre à soigner et à opérer les habitants.

Conscients de la difficulté d’accéder aux villages et du temps perdu sur les routes, ils achètent un avion pour atteindre facilement et rapidement les malades : c’est le début de l’épopée des Flying Doctors, à l’origine de l’AMREF, - l’Association pour la médecine et la recherche en Afrique - créée officiellement en 1957.

Depuis, le service d’assistance des Flying Doctors fonctionne de façon ininterrompue et dessert aujourd’hui 150 hôpitaux ruraux au Kenya, Tanzanie, Ouganda, Ethiopie, Rwanda, Sud-Soudan et Somalie ; chaque hôpital est visité 2 à 6 fois par an. L’AMREF qui effectue près de 7000 visites dans 150 hôpitaux de campagne, dispose d’un budget annuel de 95 millions de dollars. C’est la plus importante ONG africaine.

Basée au Kenya, elle possède de 4 avions pour l’Afrique de l’Est et procède à de nombreuses évacuations en urgence. L’équipe d’ARTE Reportage les a accompagnés lors de leurs missions.

Arte Reportage (12 juillet 2014) - Soudan du Sud : famine annoncée / Kenya : au pays des flying doctors

Commenter cet article