TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, jeudi 10 juillet 2014 à 22 heures 50, le téléfilm réalisé par Arnaud Desplechin "La Forêt".

Raissa veut marier sa nièce à un jeune arriviste qui ne la laisse pas indifférente... Le chef-d’oeuvre d'Alexandre Ostrovski, le "Molière russe", servi par les acteurs de la Comédie-Française, Michel Vuillermoz et Denis Podalydès en tête, amoureusement dirigés par Arnaud Desplechin.

Axioucha aime en secret Piotr, fils d'un riche moujik. Elle vit chez sa tante Raissa, qui entend lui faire épouser Alexei, un jeune aristocrate désargenté. Mais la vieille tante succombe peu à peu au charme d'Alexei. Pour constituer la dot de sa nièce, Raissa doit vendre une partie de sa forêt au père de Piotr. De plus, elle s'angoisse à l'idée de voir ressurgir son neveu Guennadi, qu'elle a laissé grandir loin d'elle dans le dénuement. Or, ce dernier, un comédien courant le cachet, se referait bien une santé chez sa tante…

Comédie des apparences

Formidable directeur d'acteurs, Arnaud Desplechin pétrit un matériau de choix : la troupe de la Comédie-Française, qui a joué cette pièce à de nombreuses reprises depuis son entrée à son répertoire en 2003. Surnommé le Molière russe, Alexandre Ostrovski a le sens de la satire mais annonce aussi Tchekhov par ses accents fougueux et mélancoliques. La société qu'il décrit n'a rien d'aimable, avec ses arrivistes prêts à épouser des vieilles dames avec le sourire (Loïc Corbery, excellent), sa comédie des apparences et son mépris des artistes. Michel Vuillermoz et Denis Podalydès font de leurs personnages, des comédiens itinérants de province, considérés comme des parias par les bonnes gens, deux baladins sublimes, l'un exalté, l'autre jouisseur et bouffon. Au plus près des acteurs, la caméra permet d'admirer la finesse de leur jeu, dévoilant une extraordinaire palette d'expressions et d'inflexions de voix. Le réalisateur rend de touchants hommages au théâtre, en changeant brusquement ses comédiens de décor. Conversant tranquillement au jardin, ils se retrouvent sur scène, ce qui permet au passage de pointer les moments d'hypocrisie bourgeoise. On retrouve dans cette Forêt l'univers du réalisateur de Conte de Noël, à travers cette demeure familiale, sage en apparence, où bruissent passions et frustrations et où on se laisse aller à de tendancieux tête-à-tête dans les coins sombres.

Avec : Denis Podalydès (Fortunatov), Martine Chevallier (Raissa Gourmyjskaïa), Michel Vuillermoz (Infortunatov), Laurent Stocker (Piotr), Adeline D'Hermy (Axioucha), Michel Favory (Vosmibratov), Loïc Corbery (Aleksey)

La Forêt

Commenter cet article