TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, vendredi 1er août 2014 à 23 heures 20, le documentaire réalisé par Ilona Kalmbach et Sabine Jainski "Le grand écart des femmes qui ne dansent pas - Trois portraits de superwomen".

Trois portraits de superwomen, qui non contentes de gérer à la fois leur carrière professionnelle et l’éducation de leurs enfants, doivent aussi s’occuper de leurs vieux parents.

Il y a neuf ans, la comédienne Verena K. a installé chez elle sa mère, alors que ses propres enfants étaient âgés de 4 et 9 ans. La situation s’est compliquée, lorsque la vieille dame est devenue dépendante, car atteinte de démence sénile.

Institutrice, Régine F. s’occupe beaucoup de sa mère depuis que cette dernière a eu une attaque cérébrale il y a trois ans. Créative, Régine a même réussi à lui faire faire revivre une vie normale. Mais le veuvage est passé par là et sa mère a dû aller dans une maison de retraite. Depuis, la fille est rongée par la mauvaise conscience.

Christine B. est monteuse et élève ses enfants de 12 et 4 ans. Il y a trois mois, elle a pris dans son appartement son père devenu hémiplégique. Elle veut prendre en charge le bien-être physique de l’auteur de ses jours et aussi réaliser certains projets communs avec lui. Mais est-ce vraiment réaliste ?

Nos sociétés européennes vont-elles continuer de considérer les femmes comme taillables et corvéables à merci ? Travailler, c’est aujourd’hui faire preuve de flexibilité et de formidables capacités d’adaptation. Cela est-il conciliable avec l’élevage des enfants et l’attention à apporter à des parents malades qui requièrent beaucoup d’énergie et du temps ?

Le grand écart des femmes qui ne dansent pas - Trois portraits de superwomen

Commenter cet article