TV Replay

Publié par Aanil

Dans le cadre de son magazine "Reportages", TF1 diffuse, dimanche 24 août 2014 à 13 heures 30, les documents "Coiffeurs sur canapé" et "Aventures au Pays de l'Or".

 

COIFFEURS SUR CANAPE
Un reportage de Jérôme Sesquin & Guillaume Gouet.
Montage : Anne-Julie Toullec (Editel)

Il fût un temps où seules les vedettes de cinéma pouvaient s'offrir le luxe d'un coiffeur à domicile... Aujourd'hui se faire couper les cheveux sur son canapé est à la portée de tout le monde. En 6 ans le nombre de Figaro " volants " a doublé... Ils seraient 12000 sur les routes de France comme Emeline à Chamonix, Patrice dans son salon ambulant ou Stéphanie en banlieue parisienne.

Emeline sillonne la vallée de Chamonix d'un chalet à l'autre, son bac sous le bras et le sourire aux lèvres " assez souvent je vais soit entre amis, soit en famille... Souvent en groupe. C'est plus convivial ". De la bonne humeur, le Mont-Blanc comme décor et en plus, c'est plus économique. Les clients sont emballés " c'est la souplesse. On n'attend pas. Les enfants vont jouer dans le jardin. Le papa aime être tranquille chez lui. On est au calme, chez soi. On peut discuter tranquillement. Que du bonheur ! " Revenir dans un salon, Emeline n'y pense même pas, un meilleur salaire et plus de temps libre et avec sa fille.... Cela n'a pas de valeur. A moins que son ancienne patronne lui vende son institut...

Dans l'Ain, Patrice, coiffeur pour hommes, a monté son salon.... dans un camping car. Toute l'année, il traverse villages et campagne, accompagné de sa chienne Sophie. Sur un parking ou sur le marché, il installe son salon et attend patiemment ses clients. " Quand vous attendez toute une journée et que vous voyez que ça ne vient pas.... Ça angoisse. Ca fait 45 ans que je fais ça, j'ai toujours attendu. Et il y a des moments où vous refusez du monde ". Aujourd'hui Patrice rêve de trouver un jeune associé qui prendrait la relève et lui permettrait de raccrocher ses ciseaux.

Après avoir passé son permis de conduire pour aller d'une cliente à l'autre, Stéphanie s'est lancée il y a six mois en région parisienne " J'ai été en salon pendant plus de 10 ans. Je voulais être libre et sans patron. Quand je me suis lancée, j'en ai pas dormi pendant 15 jours. J'étais stressée. Mon téléphone sonnait, je courais... J'avais peur de perdre une cliente ". Depuis Stéphanie s'est affiliée à un réseau national de coiffeurs à domicile qui lui fournit un site internet et des clients. A elle de les fidéliser.

 

AVENTURES AU PAYS DE L'OR
Un reportage d'Axelle Roucou (Jamside)

La fièvre de l'or ! En Australie, ils sont des milliers à tenter leur chance. Nadine a suivi son mari en plein désert. Mickaël a quitté Strasbourg pour Kalgoorlie, la capitale de la nouvelle ruée vers l'or. Ray chasse la pépite depuis 40 ans... Prospecteurs, mineurs, aventuriers, ils fouillent, creusent... Pour quelques pépites ou le filon qui fera leur fortune.

Nadine, alsacienne d'origine s'est installée avec son mari, David un géologue, à Kambalda, une petit ville créée dans les années 60 autour des mines d'or, avec leurs cinq enfants. Un rêve pour David, qui travaille pour l'une des plus grosses mines d'Australie " En deux ans, j'ai trouvé l'équivalent de presque trois milliards de dollars ". Passionné et insatiable, le week-end, il entraîne sa grande famille dans des chasses au trésor " On peut s'amuser en famille à trouver quelque chose qui a de la valeur ".

Kalgoorlie vit de l'or depuis plus de cent ans et attire des mineurs du monde entier... Le prix de l'or augmente, les recrutements aussi....Mickael, un garagiste strasbourgeois de 30 ans, s'y est établi il y a six mois et il ne regrette rien.. " Il y a du travail. C'est la mine qui paye le mieux". Après quelques mois de galères, il trouve un emploi de mécanicien dans une mine " En arrivant ici sur la route de Perth, j'ai vu le sable qui devenait de plus en plus rouge. J'ai commencé à voir des camions... Ca y est j'arrive dans ma terre promise ! "

Reportages - Coiffeurs sur canapé / Aventures au Pays de l'Or

Commenter cet article