TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dimanche 28 septembre 2014 à 22 heures 40, le documentaire réalisé par Lisa Immordino Vreeland "Diana Vreeland : l'oeil doit vagabonder".

L’incroyable parcours de Diana Vreeland, qui a inventé le métier de rédactrice de mode au magazine Harper’s Bazaar, avant d’être sacrée reine de l’édition à la tête du Vogue américain.

"Le bikini est la chose la plus importante depuis l’invention de la bombe atomique". Cette déclaration tonitruante suffit à comprendre ce qui valut à Diana Vreeland (1903-1989) son titre d’impératrice de la mode. Pendant près de cinquante ans, cette femme d’exception a dicté les tendances et côtoyé les plus grands couturiers de son époque. D’abord journaliste au Harper’s Bazaar, elle entre dans le club très fermé du monde de la mode en tant que rédactrice en chef du Vogue américain. Diana Vreeland contribue au triomphe de créateurs de génie comme Yves Saint Laurent ou Valentino, et lance la carrière de Diane von Fürstenberg, Oscar de la Renta ou encore Manolo Blahnik. C’est aussi à cette grande dame visionnaire que l’on doit la découverte de célèbres top models, comme Lauren Bacall ou les icônes sixties Twiggy et Marisa Berenson. Grâce à un sens inné du style, la chef de file de la scène new-yorkaise a su imposer son extravagance, ses idées novatrices et son goût pour l’expérimentation dans le domaine de la mode, mais aussi celui de l’art et de la culture. Au-delà du simple portrait, ce documentaire traverse le XXe siècle, de la Belle Époque aux Swinging Sixties, et évoque par la musique, les illustrations et les images d’archives, l’esprit du temps si cher à la papesse du chic.

Diana Vreeland : l'oeil doit vagabonder

Commenter cet article