TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire de l'émission "Envoyé Spécial", le magazine de la Rédaction de France 2 présenté par Françoise Joly et Guilaine Chenu, le jeudi 11 septembre 2014 à 20 heures 45 :

 

Police municipale : la vague bleue

25 ans après leur officialisation dans la loi française, les polices municipales couvrent désormais une grande partie du territoire français. Le nombre d’agents a augmenté de 35% en 10 ans et on compte désormais 20.000 policiers municipaux, répartis dans plus de 4.000 communes. Le pouvoir de ces polices locales n’a cessé de s’étendre : à l’origine cantonnées à la circulation et aux contrôles d’horodateurs, elles sont désormais en première ligne dans la lutte contre les incivilités, la délinquance. 40% de ces brigades sont désormais équipées en armes à feu.
Pourquoi, les unes après les autres, des communes décident-elles de créer leur police municipale ? Envoyé spécial a partagé le quotidien de la police municipale de Woippy, près de Metz. Pour la mairie, l’investissement dépasse un million d'euros par an. Il serait justifié par l'insuffisance des patrouilles de police nationale sur le secteur.
​Comment les policiers municipaux sont-ils formés ? Ces équipes offrent-elle les mêmes garanties d'indépendance et de sérieux que celles de la police nationale ?

Un reportage de Paul Sanfourche

 

Le business de l'homme réparé

Les progrès des nouvelles technologies suscitent des espoirs vieux comme le monde : réparer l’homme, le faire remarcher, le faire revoir revoir ou faire battre son coeur grâce à des machines. Il existe aujourd'hui des prothèses bioniques, des implants rétiniens pour aider les aveugles.

Il y a quelques mois, la première implantation du coeur artificiel Carmat a fait la une des journaux.

Réparer l'homme, un rêve pour les malades… mais aussi pour les entrepreneurs.
La France est d'ailleurs à la pointe de ce que l'on appelle le "business de l'homme réparé". Derrière ces innovations, des entreprises, très souvent de jeunes start-up, qui espèrent avoir découvert la technologie miracle.

Avant d'en arriver là, elles ont besoin de beaucoup d'argent, pour mettre au point ces prouesses technologiques. Certaines d'entre elles vont même jusqu'à s'introduire en bourse, afin de trouver des fonds.

Science et finance font-elles toujours bon ménage ? 

L'éthique est-elle parfois malmenée dans cette quête nécessaire de financement ?
Pendant plusieurs mois, nous avons exploré ces technologies d'avenir qui font rêver l'homme, et nous avons enquêté dans les coulisses du coeur artificiel Carmat.

Un reportage d'Elise le Guével,  Fabien Tormos et Philippe Maire

[France 2] Envoyé Spécial (11 septembre 2014) - Police municipale : la vague bleue / Le business de l'homme réparé

Commenter cet article