TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, mardi 30 septembre 2014 à 22 heures 35, le documentaire réalisé par Inga Wolfram "L'héritage de la Stasi - Trahison et réconciliation".

Beaucoup reste encore à explorer dans les monumentales archives de la Stasi. Comment achever ce travail de mémoire et accéder à la réconciliation ? Une exploration du passé récent qui soulève des questions cruciales.

Partout où tombent les dictatures, la même question se pose : faut-il tirer un trait sur le passé, ou au contraire y faire face en engageant un travail collectif de mémoire ? Comment reconstruire une société civile apaisée, alors que se côtoient coupables et victimes ? Vingt-cinq ans plus tard, ces questions, concernant l’héritage de la Stasi, la police politique au service de l’ex-régime de la RDA, restent brûlantes. Regroupées par un Office fédéral, ces archives représentent une somme phénoménale de données recueillies sur les faits et gestes des citoyens est-allemands, mais aussi une mine de renseignements sur les mécanismes d’un pouvoir totalitaire. Dès 1992, les particuliers ont pu consulter leurs dossiers, découvrant qui les avait trahis, épiés ou soutenus. Ce choix de faire toute la lumière sur les événements passés, au risque de douloureuses tensions, semblait indispensable pour une Allemagne déjà durement confrontée à la question de la mémoire.

Un passé qui ne passe pas

En se penchant sur le passé dense de la RDA, ce régime qui a voulu imposer l’idéal socialiste au prix d’un espionnage généralisé, la journaliste Inga Wolfram signe un documentaire passionnant où les retours sur l’histoire côtoient les interrogations philosophiques. Témoignent ainsi d’anciens défenseurs des droits civiques, des opposants – dont un ex-détenu dénoncé par son propre père –, d’anciens informateurs, ainsi que les trois commissaires fédéraux chargés des archives de la Stasi, Joachim Gauck, Marianne Birthler et Roland Jahn. Un détour par l’Afrique du Sud, avec sa Commission de vérité et de réconciliation, et la Russie, qui n’a pas rendu publiques les archives du régime stalinien, mettent en perspective la difficulté de faire face à un passé qui ne passe pas.

L'héritage de la Stasi - Trahison et réconciliation

Commenter cet article