TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 septembre 2014 à 00 heure 10, le documentaire réalisé par Keren Shayo "La torture au bout du fil".

Le combat d’une journaliste érythréenne pour venir en aide à ses compatriotes fuyant la dictature militaire, pris en otage à la frontière entre l’Égypte et Israël, torturés et rançonnés.

La tactique est bien rodée. Des migrants érythréens sont pris en otage à la frontière entre l’Égypte et Israël, puis retenus dans des camps de prisonniers où leurs ravisseurs les torturent. Les victimes doivent alors supplier par téléphone leurs proches, qui ont réussi à gagner Israël, de réunir une rançon exorbitante… La journaliste érythréenne Meron Estefanos révèle depuis Stockholm l’histoire de ses compatriotes dans une émission de radio en ligne. Elle téléphone aux otages, aide les familles à retrouver les disparus ou à réunir l’argent demandé. Mais elle a bien conscience du dilemme : chaque paiement de rançon renforce le système d’extorsion des ravisseurs. Pour ce documentaire diffusé en juin 2014 aux Nations Unies, au Parlement européen et à la Knesset, la réalisatrice israélienne Keren Shayo accompagne Meron Estefanos lors de son premier voyage en Israël et au Sinaï, vers ceux qu’elle ne connaît que par téléphone.

Terre promise

Ces dix dernières années, plus de cent mille personnes ont quitté l’Érythrée, dictature militaire, pour gagner Israël depuis l’Afrique de l’Est. Avec la fermeture des frontières européennes en 2006, ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’État hébreu. Mais leur espoir se heurte trop souvent à des réalités dramatiques, comme celles du trafic d’organes ou des camps de torture.

La torture au bout du fil

Commenter cet article