TV Replay

Publié par Aanil

Dans le cadre de son magazine "Reportages", TF1 diffuse, dimanche 28 septembre 2014 à 13 heures 30, le document "4 saisons à Rungis".

 

4 SAISONS A RUNGIS

Un reportage de Thomas Lelong, Jeremy Defalt & Cindy Barnes. Montage : Stéphane Pascaud (Tony Comiti Productions)

L'autoroute A6 au milieu de la nuit, déserte. Sortie n°3, les panneaux indiquant le M.I.N. Derrière ces trois lettres, le Marché International de Rungis. Le plus gros marché de produits frais du monde. 17 halles sur 600 hectares alimentent la France entière en fruits et légumes, viandes, poissons, volailles, produits laitiers et fleurs. Pendant un an, au fil des saisons, nous sommes allés à la rencontre de ces commerçants noctambules.

Aux Pavillon des Fleurs, Cédric, est un vendeur et patron aguerri. Même s'il est à la tête de l'un des plus gros stands, la crise économique ne l'épargne pas. Ses clients le paient rarement en temps et en heure : Cédric doit faire face à plus de 500 000 euros d'impayés. De la Fête des Mères, "le plus gros jour de l'année", à la Toussaint, en passant par le Nouvel An, les montées d'adrénaline sont constantes et malgré les difficultés... "Rungis est une drogue, ma drogue. Je peux dormir deux heures et aller travailler, je suis heureux".

A la Viande, nous avons suivi Marie, la seule femme dans cet univers réputé machiste. Pour s'imposer, cette jeune patronne manie aussi bien le tact que la fermeté. "Chaque nuit, c'est la guerre, mes vendeurs se battent pour défendre leur bout de gras". Epaulée par Jean-Christophe, son bras droit dans les Halles, mais aussi son fiancé. Marie est à la tête de l'une des plus grosses entreprises au pavillon " viandes ".

"C'est le pire printemps que je n'ai jamais connu". Fred, aux fruits et légumes, est de mauvaise humeur. Nous sommes au mois de mai, sa période préférée. Mais il pleut et il fait froid. Les lots de cerise sont pourris. Des tonnes d'invendus lui restent sur les bras. Il se rattrapera à la fin de l'année, avec les fruits exotiques. " Les oranges à Noël c'est fini ".

Au pavillon de la Marée, Jacky, un poissonnier charismatique, transmet petit à petit son savoir à son fils avant de prendre sa retraite. Au programme principalement : l'art de la négociation. A force d'obstination, Jacky parvient parfois à diviser les prix par deux. Mais le passage de flambeau ne se fait pas sans heurts. "C'est pas facile de travailler avec son fils, il croit connaître le métier mieux que moi".

Reportages - 4 saisons à Rungis

Commenter cet article