TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, lundi 06 octobre 2014 à 20 heures 50, le film réalisé par Julian Roman Pölsler "Le mur invisible".

Partie s'installer avec des amis dans un chalet isolé, une femme s’y retrouve seule le lendemain matin. Sur le chemin, elle se heurte soudain à un mur invisible... Dans une nature encore intacte, une réflexion poétique sur la condition humaine. Avec Martina Gedeck, une adaptation réussie du roman éponyme de l’écrivaine autrichienne Marlen Haushofer.

Partie s'installer avec des amis dans un chalet isolé, une femme s’y retrouve seule le lendemain matin. Sur le chemin, elle se heurte soudain à un mur invisible. Autour d’elle, le monde semble s’être pétrifié. Elle s’organise alors peu à peu une vie de Robinson en compagnie du chien Lynx, d’un vieux matou et d’une vache. L’ancienne citadine apprend à travailler la terre et à vivre au rythme des saisons. Pour lutter contre la solitude, la peur et la dépression qui la guette, elle tient un journal…

Retour à la nature

Le film s’ouvre sur la voix off de l’héroïne. Elle ne nous lâchera plus, nous permettant de suivre son lent processus d’adaptation avec une intensité poignante. Ce retour à la nature, même s’il est involontaire, avait beaucoup frappé les esprits lors de la publication du roman éponyme de l’écrivaine autrichienne Marlen Haushofer, en 1963. Considéré comme un chef-d'œuvre de la littérature de langue allemande, il a reçu le prestigieux Prix Arthur-Schnitzler. Le combat de cette femme forte confrontée à un monde hostile a aussi réjoui les féministes de l’époque. Fasciné par ce livre, Julian Pölsler a mis très longtemps avant de pouvoir en acquérir les droits. Le tournage s'est ensuite étalé sur quatorze mois dans le massif du Salzkammergut, en haute Autriche. Magnifiés par un sublime travail de prises de vue, les paysages et les animaux "jouent" à la perfection. Tout comme Martina Gedeck, dont la prestation prend ici une dimension métaphysique.

Avec : Martina Gedeck, Luchs von Kyffhäuserbach, Karl Heinz Hackl, Ulrike Beimpold, Julia Gschnitzer, Hans-Michael Rehberg, Wolfgang Maria Bauer

Le mur invisible

Commenter cet article