TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, à partir du 16 octobre 2014, chaque jeudi, la série américaine "Rectify".

Libéré du couloir de la mort après vingt ans de détention, Daniel Holden tente de reconstruire sa vie, dans l'atmosphère pesante du sud des États-Unis... Une série qui happe grâce à ses tensions sous-jacentes et à la subtilité du jeu de son comédien principal Aden Young.

Avec : Aden Young (Daniel Holden), Abigail Spencer (Amantha Holden), Adelaide Clemens (Tawney Talbot), Luke Kirby (Jon Stern), Clayne Crawford (Ted Talbot Jr./ Teddy), J. Smith-Cameron (Janet Talbot), Bruce McKinnon (Ted Talbot Sr.), Jake Austin Walker (Jared Talbot), Michael O'Neill (Le sénateur Roland Foulkes), J.D. Evermore (Le shérif Carl Daggett), Michael Traynor (George Melton), Sean Bridgers (Trey Willis)

 

Episode 01 (diffusé jeudi 16 octobre 2014 à 22 heures 40) :

Paulie, petite ville du sud des États-Unis. Après vingt ans dans le couloir de la mort, Daniel Holden sort de prison. Des analyses ADN ont révélé qu'il n'était pas le seul suspect du meurtre et du viol de sa petite amie. Grâce au combat de son avocat, Jon Stern, et de sa sœur Amantha, il attend un nouveau procès. Nombreux sont ceux qui doutent de son innocence, à commencer par le sénateur Roland Foulkes. Devant la prison, toute la famille attend Daniel : sa sœur, sa mère Janet et son nouveau mari, Ted, accompagnés de leur fils Teddy et de Tawney, l'épouse de celui-ci. Lors d'une conférence de presse, le discours sobre et un peu hermétique de Daniel déconcerte les journalistes et le comité de soutien…

 

Episode 02 (diffusé jeudi 16 octobre 2014 à 23 heures 25) :

 

Episode 03 (diffusé jeudi 23 octobre 2014 à 22 heures 40) :

 

Episode 04 (diffusé jeudi 23 octobre 2014 à 22 heures 40) :

 

Episode 05 (diffusé jeudi 30 octobre 2014 à 22 heures 20) :

 

Episode 06 (diffusé jeudi 30 octobre 2014 à 23 heures 05) :

 

Retour vers le futur

En six captivants épisodes, la saison 1 de Rectify raconte les jours qui suivent la libération de Daniel. Comment se réhabituer à un quotidien fait de projets et d'anticipation, quand on a vécu enfermé, sans espoir ni futur, ni même la sensation des saisons qui passent ? Comment comprendre un monde qui, en vingt ans, s'est métamorphosé ? Savoir quel film voir, acheter un produit au drugstore du coin plonge Daniel dans des abîmes de perplexité. Ses proches, à commencer par sa sœur Amantha, une brunette au caractère bien trempé qui s'est battue pour sa libération, sont aussi déroutés que lui. Magnifiquement interprété par Aden Young, énigmatique et lunaire à souhait, Daniel crée le malaise par sa simple présence, tandis que de nombreux flash-backs nous permettent de connaître son passé de détenu. Ray McKinnon, l'auteur de la série, a eu le coup de génie de ne jamais lever l'ambiguïté sur sa culpabilité. On ignore s'il a tué Hanna, même si une bonne partie des habitants de Paulie l'a déjà condamné. Cette petite bourgade étouffante de Géorgie où tout se sait et où le célèbre quart d'heure de gloire warholien "dure toute une vie", selon Amantha, contribue grandement à la tension de l'intrigue. Tout en finesse psychologique et en dialogues percutants, la série entremêle aussi les destins d'une galerie de personnages secondaires attachants : Jon l'avocat idéaliste et sexy, la mère Janet, complètement déboussolée, Jared, le petit frère dont la décontraction cache tact et sensibilité, et un jeune couple qui pèsera sur le cours des événements : le sanguin Teddy et Tawney, sa pieuse et solaire épouse. À l'image de son personnage qui réapprend doucement à vivre, Rectify s'empare de son sujet par petites touches impressionnistes, ce qui n'exclut pas les montées d'adrénaline quand le passé refait surface, et déroule son intrigue hors norme avec une grande maîtrise.

Rectify (A partir du 16 octobre 2014 sur ARTE)

Commenter cet article