TV Replay

Publié par Aanil

Dans le cadre de son magazine "Reportages", TF1 diffuse, dimanche 05 octobre 2014 à 13 heures 30, le document "Les tribulations d'un grand magasin en Chine".

 

LES TRIBULATIONS D'UN GRAND MAGASIN EN CHINE

Un reportage de Flore Mongin. Montage : Fleurine André et Xavier Puyperoux (Bonne Compagnie)

Une Tour Eiffel petit modèle, un tapis rouge.... Après trois ans de négociations et de travaux, les Galeries Lafayette ouvrent enfin leur nouveau magasin à Pékin. Nous avons passé les six derniers mois auprès d'Emmanuel, Charlie, Christine et Jennifer... jusqu'à l'inauguration et l'ouverture aux premiers Pékinois.

Pékin, octobre 2013. Après plus de deux ans de travaux, les Galeries Lafayette ouvrent leur plus grand magasin après le vaisseau amiral du boulevard Haussmann : 6 étages de mode et de restauration sur plus de 45 000m2. Emmanuel, Christine, Charlie et Jennifer, quatre Français ont été envoyés à Pékin avec pour délicate mission de "travailler main dans la main" avec les équipes locales chinoises. Tous les quatre devront composer avec les méthodes de travail locales, petits retards dans les travaux et autres tracasseries administratives et le fameux " miracle chinois ".

Emmanuel est arrivé il y a quelques mois comme chargé de recrutement et du personnel. Il a dû se mettre au Mandarin, un effort indispensable pour diriger des équipes 100% chinoises. "Les formateurs appliquent les techniques de vente françaises. Mais nous devons toujours nous remettre en question et les adapter, pour que les Chinois les perçoivent bien."

Christine et Charlie travaillent pour les Galeries depuis 35 ans et passent deux à trois semaines par mois en voyage. Charlie supervise l'agencement des magasins et leurs vitrines. Pékin est son nouveau bébé et il a parfois du mal avec le rythme de travail chinois " On a l'impression que ça ne finira jamais... " Et pourtant !

Christine coordonne l'implantation du grand magasin : entre l'avancée des travaux et les complications administratives souvent lourdes en Chine, elle est en première ligne dans la gestion des accidents de parcours. " On traverse des moments un peu durs... Si le magasin est en retard, c'est du chiffre d'affaires qui ne rentre pas, il faut continuer de payer les gens... Chacun y met du sien pour qu'on avance et qu'on y arrive... "

Jennifer a un pied à Pékin et l'autre à Paris. La jeune femme est chargée de l'implantation des marques haut de gamme " Ici, on doit complètement se défaire de nos réflexes français... La Chine est vraiment à part... On est souvent bluffés par ce qu'on y voit alors qu'on n'y croyait plus... Il faut vraiment le voir pour le croire... "

Reportages - Les tribulations d'un grand magasin en Chine

Commenter cet article