TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, samedi 15 novembre 2014 à partir de 20 heures 50, la série documentaire "Aux origines de l'humanité".

Il y a plusieurs millions d'années, un événement capital a eu lieu dans les plaines d'Afrique : des grands singes quadrupèdes se sont redressés et ont marché sur leurs seules pattes arrière... Les premiers pas de l'homme racontés à l'aide des dernières découvertes et de stupéfiantes images de synthèse.

A 20 heures 50 - Les premiers pas

Il y a plusieurs millions d'années, un événement capital a eu lieu dans les plaines d'Afrique : des grands singes quadrupèdes se sont redressés et ont marché sur leurs seules pattes arrière. Ce changement de posture a petit à petit entraîné une évolution de leur cerveau et, au fil du temps, ces singes sont devenus des hommes. Les scientifiques savaient que la chose s'était produite mais ignoraient quand et pourquoi. Du moins jusqu'à aujourd'hui. Cet épisode revient sur la découverte en Éthiopie en 2000 du fossile de Selam, une petite fille décédée à un âge estimé à 3 ans qui aurait vécu il y a environ 3,3 millions d'années…

A 21 heures 40 - La naissance de l'homme

Il y a environ deux millions d'années est apparue une nouvelle espèce dotée de capacités sans précédent dans le royaume animal : l'Homo erectus, l'un des premiers représentants du genre humain. Ces derniers ont développé des innovations-clés qui leur ont permis de prospérer, l'utilisation d'outils pour la chasse aux grandes proies, l'usage du feu, le renforcement des liens sociaux afin de mieux protéger leur descendance… Cet épisode s'intéresse au premier squelette qui nous ressemble vraiment, celui du garçon de Turkana, qui a vécu il y a plus d'un million et demi d'années au Kenya.

A 22 heures 30 - Homo Sapiens, dernier survivant de la lignée

L'Homo erectus, l'un des premiers représentants du genre humain, a le premier quitté l'Afrique il y a un peu moins de deux millions d'années. Les vagues migratoires successives ont notamment donné naissance à l'Homme de Florès en Indonésie, et plus tard, en Europe, à l'Homme de Néandertal. Mais pourquoi ce dernier a-t-il disparu au moment de l'arrivée de l'Homo sapiens en Europe ? Longtemps, les paléontologues ont supposé que les premières populations d'hommes modernes avaient fini par absorber les Néandertaliens par métissage, mais aucune trace de l'ADN de l'Homme de Néandertal n'existe dans nos gènes. Peu à peu repoussé vers des zones marginales, avec une technologie limitée au regard de ses besoins énergétiques énormes, l'Homme de Néandertal a succombé à sa rencontre avec l'Homo sapiens, mieux adapté, plus inventif et beaucoup plus fort démographiquement.

Aux origines de l'humanité

Commenter cet article