TV Replay

Publié par Aanil

France 3 propose, vendredi 21 novembre 2014 à 20 heures 45, le magazine de la mer "Thalassa".

 

Italie, l’appel du Sud

Thalassa vous invite à répondre à l’appel du Sud… Direction l’Italie et le bout de la botte, en Calabre et dans les Pouilles. Cette région méridionale est encore préservée du tourisme de masse. C’est un univers bien à part, souvent méconnu.

Là-bas, le bleu du ciel se confond avec celui de la mer. La nature, parfois aride, est de toute beauté et la mer omniprésente.

Des îles Trimiti, côté Adriatique, aux volcans des îles éoliennes, en passant par le détroit de Messine, vous découvrirez des décors à couper le souffle !

Loin de la dolce vita, les habitants de ce territoire singulier s’engagent avec passion et acharnement pour protéger cette Italie authentique…

La magie des Pouilles

« Au début, entre les pêcheurs et la réserve, c’était la guerre. Et puis les poissons sont revenus… Regardez, celui-ci avait disparu. Et le voilà de retour ! »

Sur la côte adriatique, dans la région des Pouilles longtemps désertée, les habitants reprennent aujourd’hui leur destin en main. Avec la mer comme planche de salut.

Dans la réserve naturelle de Torre Guaceto, un système de pêche durable a permis de « ressusciter » les ressources maritimes. Et c’est toute la vie de la région qui s’en trouve métamorphosée.

Au nord, les îles Trimiti attirent chaque année de plus en plus de touristes. Mais des biologistes veillent au grain. Leur objectif : préserver le patrimoine naturel extraordinaire de celles qu’on surnomme les perles de l’Adriatique.

Et dans le talon de la botte, au sud, des passionnés se battent pour remettre au goût du jour un patrimoine maritime unique. Comme s’ils voulaient retrouver l’âme et la culture de leur région. Tout le long d’un littoral beau à couper le souffle, vous découvrirez des histoires d’hommes et de femmes qui s’attachent de toutes leurs forces à renouer avec la mer.

Un reportage d’Olivia Buffi
Une production Grand Angle Productions avec la participation de France 3


Messine, au cœur du détroit

« Moi je dois aller dans cette direction. Mais vous voyez là, le courant m’emporte. Il me pousse vers la gauche. Résultat, je navigue en crabe »

Aux commandes de son ferry, Mimo est sans cesse obligé de s’adapter, la main sur les propulseurs du navire. Plusieurs fois par jour, il affronte le détroit de Messine. Un goulet d’étranglement de 3,3 kilomètres entre la pointe de la botte italienne et la Sicile, où les dangers ne manquent pas.

Les courants décrits par Homère dans l’Odyssée sont violents ; de Charybde, monstrueux tourbillon, en Scylla, récif qui hérisse la côte calabraise. Des milliers de navires s’y croisent à longueur d’année, de jour comme de nuit : ferries, pétroliers, hydroglisseurs, supertankers et petites barques de pêcheurs… Le trafic est si intense qu’on se demande comment il n’y a pas plus d’accidents de mer !

Pourtant, chaque année depuis 50 ans, des amoureux du détroit tentent de le traverser à la nage. Avec Pino, le doyen de la course et Valéria, la benjamine de 14 ans, c’est un défi plein de suspense et d’émotions qui les attend. L’une des plus belles courses en eau libre du monde. A condition de ne pas craindre les courants… et une armée de méduses !

Un reportage de Stéphanie Brabant et Nicolas Vrignon
Une production France 3 - Thalassa


Nino et ses frères

C’est vraiment une chasse. Comme la chasse au lion. Là, on doit attendre que l’espadon vienne en surface, c’est la même chose avec le lion, tu ne le prends jamais tout de suite, tu dois attendre qu’il se montre avant de lui tirer dessus

C’est une histoire de famille, d’amour et de bateau dans le détroit de Messine. Dans la famille Arena, on est pêcheurs de père en fils. Mais il s’agit d’un pêche très particulière: l’espadon, le poisson noble du détroit, traqué dans ces eaux depuis l’Antiquité. Les Aréna ont un bateau unique au monde: une felouque, avec un mât central de 35 mètres de hauteur et une passerelle à l’avant de plus de 20 mètres, telle un long nez.

La saison de la pêche, c’est l’été, pendant la saison des amours. La légende raconte qu’il faut harponner une femelle espadon en premier car le mâle qui l’accompagne se fera tuer ensuite par fidélité... A bord, les rôles sont bien répartis: Pipo est le harponneur, Franco le guetteur, Nino le capitaine, tout là-haut dans la vigie. Les frères passent toutes leurs journées à bord, concentrés sur cette histoire de famille, cette passion qui remplit leur vie.

Un reportage de Sophie Bontemps et Nedjma Berder
Une Production France 3 – Thalassa


Terres de feu

« Le Stromboli ne fait pas la grève, il travaille tous les jours ! »

Réglé comme une horloge suisse, le Stromboli se réveille toutes les 20 minutes : spectacle garanti pour les milliers de touristes qui tous les soirs se lancent à l’assaut du cône de ce volcan, au sud de la mer Tyrrhénienne. Un peu plus au sud, l’Etna est plus imprévisible, plus capricieux, mais lorsqu’il entre en éruption le « son et lumière » est grandiose !

Patrick Barois, informaticien du Nord de la France, qui étudie depuis plus de 30 ans les volcans du monde entier, nous emmène avec passion explorer ces terres de feu du sud de l’Italie. Et la nouveauté, dans ce domaine, ce sont les volcans sous-marins que les scientifiques commencent seulement à étudier. Ils recèlent à première vue un potentiel immense. Ils seraient la source de matières premières très recherchées : les terres rares. Ces nouveaux minéraux sont indispensables dans les nouvelles technologies. Un trésor très convoité.

Un reportage de Ramon Gutierrez et Denis Bassompierre
Une production France 3 – Thalassa


Sud extrême

Un voyage depuis la côte calabraise, méconnue et toujours un peu sauvage, jusqu’à l’extrémité du talon, la « Finis Terrae » à l’italienne, le phare du bout de la péninsule. C’est toute la mer ionienne que nous allons parcourir en hélicoptère, avec des rencontres et des découvertes à terre. Riace en Calabre, était un village déserté par ses habitants. Il connaît aujourd’hui une renaissance, grâce à des migrants arrivés clandestinement en Italie d’autres continents, des hommes et des femmes qui ont trouvé ici accueil et hospitalité. Bernalda est le village d’origine du grand-père du réalisateur américain Francis Ford Coppola ; le cinéaste fait revivre sa maison de famille. Matera, la surprenante ville troglodyte, est classée au patrimoine mondial de l’humanité… Des histoires de départ, des histoires de retour, des histoires d’attachement à cette terre brûlée et aride.

Reportage de Sophie Bontemps, et Laurent Desvaux
Une production France 3 - Thalassa

[France 3] Thalassa (21 novembre 2014) - Italie, l’appel du Sud

Commenter cet article