TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 novembre 2014 à 00 heure 25, le documentaire réalisé par Peter Schamoni "Niki de Saint Phalle - Qui est le monstre, Toi ou moi ?".

S’appuyant sur les souvenirs de Niki de Saint Phalle (1930-2002) et des images d’archives très "swinging sixties", une plongée en couleurs dans l’univers de l’artiste, de ses premiers tableaux au fusil aux "Nanas" qui l’ont rendue célèbre, en passant par le Jardin des tarots, le Cyclop ou la Fontaine Stravinsky. Un parcours entre rage, douleur et joie.

"Je cherchais qui était la femme…" Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, surnommée Niki par sa mère, n’a cessé d’explorer ses démons, se réjouissant dès ses débuts d’ulcérer son aristocratique famille et de dénoncer un père incestueux dans un film déjanté, Daddy. Des premiers tableaux au fusil aux "Nanas" qui l’ont rendue célèbre, dont "la plus grande putain de la planète" (29 mètres de long, 6 de hauteur et 9 de largeur) créée pour le musée d’art moderne de Stockholm, en passant par le Jardin des tarots, le Cyclop ou la Fontaine Stravinsky, le film retrace son parcours, entre rage, douleur et joie. Un tour du monde qu’elle commente en voix off pour une immersion dans son œuvre, indissociable de sa collaboration-(gl)amour avec Jean Tinguely, éternel fabricant de machines "qui ne servent à rien". Ensemble, ils négocient notamment des amas de ferraille pour une explosion-performance dans le désert du Nevada où les Américains procèdent à des essais nucléaires. Au-delà de la biographie d’artiste, sur une bande originale qui alterne entre Chopin, Satie, Glass ou encore Moondog, le film, jubilatoire, met en scène le talentueux duo, pour ressembler parfois, par le charme de ses délires, à un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir.

Niki de Saint Phalle - Qui est le monstre, Toi ou moi ?

Commenter cet article