TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, mardi 18 novembre 2014 à 20 heures 50, le film réalisé par Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud "Poulet aux prunes".

Le destin tragique d’un violoniste amoureux dans l’Iran de la monarchie... Après "Persepolis", en animation, le duo Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud propose une nouvelle recette magique, tournée en images réelles cette fois-ci, et avec des acteurs de rêve : Mathieu Amalric, Golshifteh Farahani, Édouard Baer, Maria de Medeiros et Chiara Mastroianni.

Téhéran, 1958. Musicien célèbre et mélancolique, Nasser-Ali Khan a perdu le goût de vivre depuis que son précieux violon, au son inimitable, a été brisé au cours d'une querelle avec sa femme. Après une quête désespérée pour le remplacer, il décide de se mettre au lit pour attendre la mort. Entre rêveries et dialogues avec Azraël, l'ange de la mort, le musicien se plonge alors dans ses souvenirs de jeunesse, et une grande histoire d’amour qui n’a cessé de nourrir son inspiration...

Art(r)iste

Après Persepolis, chef-d’œuvre animé d’humour et de poésie, Marjane Satrapi adapte, toujours avec son complice Vincent Paronnaud, une autre de ses bandes dessinées, Poulet aux prunes, récit à rebours de la vie d’un grand-oncle violoniste, rongé par l’amertume. Cette fois, le tandem opte pour du cinéma avec de vrais acteurs et pour une plastique stylisée au charme suranné, en tournant le film aux studios Babelsberg de Berlin. Alors que sa femme, exclue de ses rêveries, suit à une distance aimante son agonie, Nasser-Ali Khan (Mathieu Amalric, parfait en art(r)iste égotique à moustache) convoque ses amours perdues avec la belle Irâne (Golshifteh Farahani), à laquelle il attribue son génie comme l’origine de sa lente descente aux enfers dans l’Iran de la monarchie. Entre romantisme noir et burlesque vivifiant, avec Jamel Debbouze en guest star, le film, scandé par les ultimes journées du maître, mêle en une succession de tableaux expressionnisme, réalisme des années 1950, conte des Mille et une nuits et même de rares séquences animées. La "recette" magique d’un Orient fantasmé qui se dissipe, comme la mémoire, dans d’enivrantes volutes de fumée dont celles, fatales, d’Isabella Rossellini dans le rôle de la mère du musicien.

Avec : Mathieu Amalric, Jamel Debbouze, Golshifteh Farahani, Isabella Rossellini, Edouard Baer, Maria de Medeiros, Eric Caravaca, Chiara Mastroianni, Mathis Bour, Enna Balland

Poulet aux prunes

Commenter cet article