TV Replay

Publié par Mario

Le poids de la honte : Il lui fallait deux balances pour estimer son poids, un pied sur chacune. Maïko a pesé plus de trois cents kilos. Aujourd'hui, après en avoir perdu deux cents, elle explique que c'est d'abord un combat psychologique qu'elle a dû mener contre le poids. Dans le portrait de la semaine, elle raconte à Thierry Demaizière et Léo Monnet la solitude et la honte qu'elle ressentait, les moqueries qu'elle devait supporte, et le dégout que son état lui inspirait.

Commenter cet article