TV Replay

Publié par Mario

Il y a sept mois, Geroges Lenglet a accompagné en Suisse son épouse Jacqueline, atteinte d'une maladie dégénérative, pour lui permettre de mourir grâce au " suicide assisté ", une technique d'euthanasie légale en Suisse où le patient s'injecte lui-même le produit qui mettra fin à ses jours. Pour faire avancer le débat en France sur le droit de mourir, Georges Lenglet témoigne. C'est le portrait de la semaine, par Thierry Demaizière.

Commenter cet article