TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, vendredi 16 janvier 2015 à 22 heures 25, le documentaire réalisé par Jean Bergeron "Le mystère Atlit Yam - 10 000 ans sous les mers".

Récit d'une fouille sous-marine hors du commun, qui a permis de découvrir la plus ancienne cité de l’âge de pierre engloutie au large d'Israël. Vieille d'au moins neuf mille ans, elle a été submergée par la mer, il y a environ six millénaires, à la suite de la fonte des glaciers. Elle s’étendait autrefois sur plus de 40 000 mètres carrés...

En 1984, sur la côte du Levant, Ehud Galili, archéologue de l'Autorité israélienne des Antiquités et plongeur émérite, a découvert par 10 mètres de fond une structure inhabituelle, dégagée du sable par une forte tempête. Comment expliquer sa présence à 400 mètres au large des côtes israéliennes ? Les premières fouilles ont révélé que ce site archéologique, baptisé Atlit Yam ("Atlit-sur-Mer" en hébreu) en raison de la proximité de la ville du même nom, était une cité de l’âge de pierre. Vieille d'au moins neuf mille ans, elle a été submergée par la mer, il y a environ six millénaires, à la suite de la fonte des glaciers. Elle s’étendait autrefois sur plus de 40 000 mètres carrés. Ces fouilles, qui ont duré vingt-cinq années, ont montré qu'il s'agissait du site préhistorique le plus grand et le mieux préservé jamais localisé le long de la côte méditerranéenne. Les archéologues ont découvert des maisons, plusieurs dizaines de corps, le plus ancien puits bordé de pierres jamais retrouvé, des restes de filets, des artefacts, un autel de pierres dressées semblable à celui de Stonehenge, ainsi que les traces d'ADN les mieux préservées de la préhistoire. Atlit Yam fut sans doute l'une des plus anciennes communautés d'agriculteurs et d'éleveurs connues à ce jour, capable de tirer profit des ressources de la mer.

Commenter cet article