TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dimanche 25 janvier 2015 à 20 heures 45, le film réalisé par Woody Allen "Match Point".

Chris Wilton est un jeune homme dévoré d’ambition qui cherche à tout prix à s’introduire dans la haute société britannique. Petit à petit, Chris parvient à ses fins mais sa stratégie est ébranlée par une nouvelle venue, Nola Rice, la fiancée de son beau-frère...Au coeur de la haute société londonienne, Woody Allen signe un thriller grinçant au scénario habilement ficelé.

Jeune joueur de tennis professionnel, Chris Wilton exerce comme coach dans un club aisé de Londres. Très vite, il se rapproche d’un de ses élèves, Tom Hewett, appartenant à la haute société britannique. Chris, qui voit dans cette amitié un moyen de s’élever socialement, ne tarde pas à séduire la sœur de son élève. Discret mais dévoré d’ambition, le jeune loup fait son entrée dans la famille de Tom dont le père lui offre, outre sa fille, emploi, voiture et appartement de fonction. Mais la stratégie de Chris est ébranlée par une nouvelle venue, Nola Rice, la fiancée de Tom Hewett, dont la sensualité vénéneuse lui fait bientôt perdre tout contrôle.

Point sensible

Construit comme un grand match de tennis au suspense hyper-tendu, Match point, l’un des Woody Allen les plus jubilatoires de la dernière décennie, est une variation sur le thème du "jeu". Car Chris élabore sa stratégie pour évoluer socialement comme il jouerait une partie à hauts risques, avec une infinie précision. Mais c’est sans compter sur la part de hasard du filet : la balle ne tombe pas toujours du bon côté et un grain de sable peut enrayer les machines les mieux huilées. Sublime dans le rôle de Nola Rice, Scarlett Johansson irradie, sa sensualité troublante condamnant Chris (Jonathan Rhys Meyers) à se damner. Premier des futurs films européens de Woody Allen, Match point marque un tournant dans l’œuvre du réalisateur, qui abandonne le New York familier de ses angoisses pour des intrigues "étrangères" qui le détournent de son ego. Métamorphose réussie, jusque dans le choix de l’égérie féminine, au rôle cette fois très érotisé. Dans une mise en scène au cordeau, sobre et presque sans travail de lumière, Woody Allen laisse le champ aux acteurs et à leur lente descente aux enfers. Trop calme pour être honnête, Jonathan Rhys Meyers trouve ici un de ses meilleurs rôles, toujours sur la corde raide entre masque social et passion ravageuse.

Avec : Brian Cox, Matthew Goode, Scarlett Johansson, Emily Mortimer, Jonathan Rhys Meyers, Penelope Wilton

Match Point

Commenter cet article