TV Replay

Publié par Mario

Au Cap-Vert, plusieurs centaines de femmes collectent chaque jour des tonnes de sable ramassé sur les plages. Un travail harassant qui leur rapporte quelques euros par jour, leur seul moyen de subsistance. Illégal, ce trafic a conduit à la disparition de certaines plages de l'archipel prisé des touristes.

Commenter cet article