TV Replay

Publié par Mario

Des zèbres, des singes, un lion, un bison… Mi-avril, le zoo de Bouy, dans le Puy-de-Dôme, était vidé de ses 150 animaux. La cause : la liquidation du parc suite à la mise en examen et l’incarcération quelques jours plus tôt du directeur, Alain Albrecht. La justice soupçonne ce quadragénaire de maltraitance et de trafic international d’animaux sauvages ! Après deux mois derrière les barreaux, l’homme a été libéré jeudi et se défend. D’anciens soigneurs racontent pourtant avoir assisté à des scènes pour le moins étranges.

Commenter cet article