TV Replay

Publié par Aanil

M6 diffuse, dimanche 13 octobre 2013 à 17 heures 20, le magazine d'information présenté par Xavier de Moulins "66 Minutes".

photo-66-minutes.jpg
Faits divers, nouveaux comportements des Français, conflits à l’étranger, coulisses du monde politique ou du spectacle, le magazine « 66 minutes », présenté par Xavier de Moulins, revient sur les sujets chauds de l’actualité .

Enquêtes, décryptage, immersion en coulisses, « 66 minutes » propose chaque semaine de revoir autrement l’actualité pour mieux comprendre et analyser les évolutions du monde qui nous entoure et nous concerne.



Dupontel : faux méchant, vrai gentil


Albert Dupontel a toujours aimé incarner des personnages affreux, bêtes et méchants. À l'écran, il montre un caractère hors-norme. En privé, il a la réputation d'être exigeant, intransigeant et parfois explosif. Certains clashs avec les journalistes sont d'ailleurs restés célèbres. Mais malgré cela Albert Dupontel, 49 ans, est un homme très secret. À l'occasion de son nouveau film « 9 mois ferme », nous sommes allés à sa rencontre. Pour la première fois, il a laissé une caméra le suivre dans son quotidien. Un quotidien à l'image du personnage où cinéma, œnologie et saut en parachute se succèdent sur un rythme effréné. Loin de l'image qu'il dégage à l'écran, l'homme se révèle gentil, cultivé, humaniste mais toujours un peu décalé.


La folie yoga

Mère de famille débordée par la vie quotidienne, chef d'entreprise sous pression ou retraité soucieux de son bien-être, aujourd'hui près d'un million et demi de Français sont adeptes du yoga. Cette discipline est en pleine expansion, un engouement suscité par la recherche d'une certaine forme de sérénité. Importé d'Inde, puis popularisé par des people comme Madonna, le yoga est une pratique qui cherche à harmoniser le corps et l'esprit. Elle est sans doute une réponse au stress, le mal du siècle. Et les entreprises l'ont bien compris ; certaines financent même des cours de yoga à leurs salariés.


Lynchage à Madagascar

Jeudi 3 octobre trois hommes ont été frappés et brûlés vifs par une foule en furie sur l'île touristique de Nosy Be à Madagascar. Parmi les victimes il y avait un Français : Sébastien Judalet, 38ans. Sébastien vivait à Montreuil en région parisienne, était célibataire et père d'une fillette de 11 ans. À la mi-septembre il débarque à Nosy Be, une île paradisiaque. Il séjournait régulièrement dans ce pays qu'il adorait. Selon des témoins, il aurait été la première victime emmenée sur la plage. Des centaines de Malgaches hystériques le soupçonnent de l'enlèvement et de la mort de Chaino, un enfant de huit ans mutilé et retrouvé sans ses organes génitaux et sans langue sur une plage. La rumeur veut que le petit garçon ait été victime de pédophiles ou de trafiquants d'organes. Séquestré dans sa chambre d'hôtel, le Français assiste impuissant à un simulacre de procès. Il crie son innocence en vain. De nombreuses zones d'ombres demeurent dans cette tragique affaire. À Madagascar, 37 personnes ont été interpellées. Côté français, le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour « meurtre ».


Enquête sur les CV truqués

80 % des Français le reconnaissent : un jour ou l'autre, ils ont menti sur leur CV. Et pourquoi s'en priver après tout ? Car 4 entreprises sur 5 en France ne vérifient... rien. Alors, au moment de trouver du travail, il est très tentant d'enjoliver son CV. Nous avons rencontré un chômeur qui s'invente des missions qu'il n'a jamais accomplies. Pour être plus crédible, il s'est confectionné tout un tas de faux certificats de travail, avec tampons et signatures de patrons très réalistes. D'autres vont même jusqu'à présenter des faux diplômes. Et pour ça, rien de plus simple : en quelques clics sur Internet, vous entrez en relation avec des faussaires capables de vous confectionner un diplôme plus vrai que nature, à votre nom et dans votre académie. Des menteurs sont ainsi devenus célèbres pour avoir réussi à faire illusion pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. L'ancien patron de l'aéroport de Limoges se prétendait pilote alors qu'il n'avait aucune connaissance en aéronautique. L'ex patron de yahoo a fini par reconnaître qu'il n'avait jamais passé sa maîtrise. Enfin, un architecte à l'origine de nombreux bâtiments publics a avoué qu'il n'avait pas son diplôme.

Commenter cet article