TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, vendredi 18 mai 2007 à 22 heures 40, le documentaire réalisé par Peter Jones, "Bette Davis : Une reine d'Hollywood".


Image Hosted by ImageShack.us

ARTE
 

Nourri d'archives inédites et de nombreuses interviews, un documentaire à la mesure de sa flamboyante héroïne, aussi glamour que torturée, inoubliable interprète d'une centaine de films (Ève, Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?).

 

Elle a joué dans des centaines de films et pièces de théâtre, et connu l'une des plus longues carrières de Hollywood, depuis ses premiers pas devant une caméra, à l'aube des années 30, après des débuts à Broadway, jusque peu de temps avant sa mort, en 1989.

 

Avec son éternelle cigarette au coin des lèvres, elle a incarné la femme libre et l'artiste sans concessions, n'hésitant pas à sacrifier son image à l'intérêt d'un rôle, bataillant avec les studios pour conquérir son indépendance.

 

Après avoir connu un immense succès dans les années 40, en dépit d'un physique ambivalent - visage légèrement ingrat et sensualité renversante, son inimitable voix rauque à l'appui - elle a su plusieurs fois surmonter le creux de la vague, s'emparant avec délectation de personnages terrifiants, grotesques ou pathétiques.

 

Parmi les plus mémorables, sa prestation, à 54 ans, dans l'horrifique "Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?" (1962) de Robert Aldrich, aux côtés d'une Joan Crawford métamorphosée comme elle par une haine réelle et mutuelle, est entrée dans la grande histoire du cinéma. Mais l'actrice aux deux oscars et aux quatre mariages, en se hissant au rang des monstres sacrés de Hollywood, a su préserver une part de son énigme.

 

Bénéficiant pour la première fois d'un accès sans restriction aux archives de la star (lettres, photos, albums personnels), le réalisateur Peter Jones a mené l'enquête.

 

Il a aussi interviewé nombre de ses collaborateurs et de ses proches, ainsi que Jane Fonda, James Woods, Ellen Burstyn et Gena Rowlands, qui commentent des extraits de certains de ses plus grands films, parmi lesquels L'emprise, L'insoumise, Une femme cherche son destin (Now, voyager) et Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?

 

Le fils de Bette Davis, Michael Merrill, parle pour la première fois du couple chaotique que formèrent ses parents et du livre impitoyable que sa soeur publia sur leur mère, My mother's keeper.

 

Tandis que Marion Sherry, la nourrice des enfants de Bette Davis (qui est aussi la veuve de son troisième mari !) revient sur la mort mystérieuse du deuxième époux de la star.

 

Le film explore aussi la relation troublée de son héroïne avec un père absent - il abandonna sa famille quand elle avait 10 ans -, une mère ambitieuse qui joua un rôle majeur à ses débuts et avec le réalisateur William Wyler qui, malgré une collaboration fructueuse et plusieurs nominations conjointes aux oscars, jura qu'il ne travaillerait plus jamais avec l'actrice.

 

Enfin, le réalisateur analyse le destin sentimental tragique de cette femme quatre fois divorcée, et devenue une icône féministe, qui disait : "À moins que la femme ne s'adapte à son mari, il ne pourra jamais exister de mariage heureux."

 

Rediffusion :

Dimanche 20 mai 2007 à 15 heures 50

Commenter cet article