TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, lundi 4 juin 2007 à 23 heures, le documentaire réalisé par Peter F. Müller, "Le prix du mensonge".

 

Image Hosted by ImageShack.us

NDR © Peter F. Müller

 

Aux États-Unis, Dieter Riechmann a été condamné à mort pour un meurtre qu'il a toujours nié. Menant sa propre enquête, Peter F. Müller décrit un système judiciaire qui s'est transformé en machine à mentir et à tuer.

 

En octobre 1987, une touriste allemande, Kerstin Kischnick, est tuée par balles à Miami. Aussitôt, Dieter Riechmann, son compagnon, est arrêté.

 

Bien qu'il ne cesse de clamer son innocence et alors que les preuves réunies contre lui ne sont pas décisives, il est condamné à la chaise électrique en 1988.

 

Depuis, il attend dans le couloir de la mort. Frappé par les incohérences du dossier, Peter F. Müller décide de faire sa propre enquête, recherchant des témoins et faisant analyser les rapports d'expertise par des laboratoires indépendants.

 

Les résultats sont troublants...

 

Malversations et intimidations

 

Ce que Peter F. Müller découvre en enquêtant sur l'affaire Riechmann, c'est l'imbrication de deux histoires également déconcertantes : d'un côté, un accusé probablement innocent mais qui cache des choses à la police ; de l'autre, des procureurs prêts à tout pour envoyer un homme sur la chaise électrique parce qu'ils ont décidé qu'il était coupable.

 

Dieter Riechmann n'a pas tué Kerstin, mais il refuse d'éclaircir de nombreuses zones d'ombre.

 

Proche du milieu de Hambourg, il était probablement le souteneur de Kerstin, elle-même prostituée de luxe. C'est un homme malin et arrogant.

 

Au moment du meurtre, il préparait vraisemblablement un deal d'héroïne suffisamment important pour le mettre définitivement à l'abri du besoin.

 

Les deux procureurs, quant à eux, se comportent en véritables mafiosi.

 

Pour parvenir à leurs fins, ils manipulent les témoins, usent de menaces sur les détenus et les policiers, font disparaître des pièces à conviction...

 

Le film de Peter F. Müller réunit des témoignages accablants.

 

Le puzzle est désormais presque complet. Le 12 avril dernier, la Cour Suprême de Floride a rejeté l'appel de Dieter Riechmann.

Commenter cet article