TV Replay

Publié par Aanil

Dans le cadre de son émission "Lundi Investigation", Canal + diffuse, lundi 11 juin 2007 à 22 heures 50, le document réalisé par Caroline Nogueras, "La guerre des jeux".

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Deux milliardaires autrichiens ont été arrêtés en France, en septembre 2006, pour tenue illicite de jeux de hasard. Ce sont les créateurs d’un site internet de paris, illégal aux yeux de l’état français. La France est l’un des derniers pays en Europe à défendre son monopole d’état sur les jeux de hasard. Après trois jours de garde à vue à Nanterre, les deux milliardaires autrichiens ont été relâchés, mais ils n’ont pas l’intention de se présenter à la convocation de la justice. C’est le dernier épisode d’une guerre invisible, qui fait rage depuis des mois, pour le contrôle des paris en France. Une guerre dont l’enjeu est un pactole annuel de vingt cinq milliards d’euros.

 

Alors que de plus en plus d’accros au jeu tentent de se soigner dans des cliniques spécialisées, les grandes manœuvres se poursuivent. La guerre des jeux oppose deux camps. D’un côté, des jeunes entrepreneurs d’internet, comme Emmanuel Rohan Chabot, le PDG d’un site de courses hippiques installé à Malte, ou Patrick Partouche, un patron de casinos qui veut se reconvertir dans l’internet, avec sa société basée à Gibraltar. Face à eux, l’état français, la Française des jeux et le PMU. Jusqu’à présent, la commission de Bruxelles a toujours donné tort aux monopoles d’état et raison aux jeunes entrepreneurs d’internet. La décision concernant la France est attendue dans les semaines qui viennent.

 

Pour « Lundi Investigation », Caroline Nogueras a suivi les acteurs de cette bataille, riche en rebondissements et en coups tordus. La guerre des jeux aura bien lieu.

Commenter cet article