TV Replay

Publié par Aanil

ARTE propose, jeudi 21 juin 2007 à 20 heures 45, l'opéra "Gaetano Donizetti : La fille du régiment".

Image Hosted by ImageShack.us

© Bill Cooper

 

Pour la fête de la musique, un bijou comique signé Donizetti, qui a remporté un triomphe à Londres, avec Natalie Dessay, voix d'or et comédienne hors pair. Un événement lyrique à ne pas manquer.

 

Au Tyrol occupé par les armées napoléoniennes, la marquise de Berkenfield découvre qu'un régiment français l'a précédée dans le village où elle fait halte.

 

Cachée, elle entend une conversation entre Marie, une jeune fille sans famille que les soldats protègent, et Sulpice, son tuteur officieux : la "fille du régiment" s'est laissé éblouir par un jeune Tyrolien, Tonio, volontaire pour s'engager avec les Français.

 

Peu après, alors que les deux jeunes gens s'avouent un amour mutuel, la marquise demande à Sulpice son aide pour retourner chez elle.

 

Elle lui avoue que Marie pourrait être sa nièce, disparue quand elle était enfant...

 

Jour de fête

Un tel triomphe, tant public que critique, est rare dans l'histoire récente de l'opéra.
 
Créé au tout début de l'année à Londres, avec dans le rôle titre une Natalie Dessay éblouissante, qui campe une sorte de Fifi Brin d'Acier à la voix d'or et au coeur d'artichaut, le spectacle a été salué comme une merveille de l'art lyrique.
 
Car l'ensemble de la distribution fait preuve d'une même maestria vocale et scénique - mention spéciale aux contre-ut impeccables de Juan Diego Florez dans "Ah mes amis, c'est jour de fête...", au brio d'Alessandro Corbelli, à la prestation pleine d'émotion de Felicity Palmer.
 
La mise en scène constamment inventive de Laurent Pelly, complice familier de Natalie Dessay, fait s'enchaîner les gags, les trouvailles et les morceaux de bravoure avec une verve souvent hilarante.
 
Des tempêtes de rire à Covent Garden, ce n'est pas si fréquent...
 
(Source : arte.fr)

 

Fiche technique

Réalisateur : Robin Lough
Metteur en scène : Laurent Pelly
Chef d'orchestre : Bruno Campanella
Chorégraphe : Laura Scozzi
Musique : Gaetano Donizetti
Chanteur : Donald Maxwell (Hortensius), Felicity Palmer (Marquise de Berkenfield), Alessandro Corbelli (Sulpice), Natalie Dessay (Marie), Juan Diego Florez (Tonio), Dawn French (Duchess de Crakentorp)
Décors : Chantal Thomas
Lumière : Joël Adam

Commenter cet article