TV Replay

Publié par Aanil

ARTE consacre sa thèma, vendredi 29 juin 2007 à 22 heures 15, à une "autre Amérique".

Image Hosted by ImageShack.us

ARTE F

 

Sous l'Amérique ripolinée de Bush, se cache un continent underground et contestataire peuplé d'artistes, de penseurs et de laissés-pour-compte, jamais à court d'autocritiques et d'idées. En libre voyageur, Ariel Wizman est parti à leur rencontre et a croisé David Lynch, leur pair spirituel.

 

A 22 heures 15 : L'autre Amérique (réalisé par Bernard Faroux et Valentine Gay)

Les États-Unis se réduisent-ils à leur caricature bushienne ? Persuadé du contraire, Ariel Wizman nous entraîne dans un road movie alternatif de New York à San Francisco.

Il y a l'Amérique qu'on connaît bien et puis, il y a l'autre versant : celui des penseurs, des philanthropes, des excentriques, des artistes underground et des migrants.

C'est à la poursuite de cette Amérique-là qu'Ariel Wizman s'est lancé, dans un périple qui l'a mené de New York à San Francisco, via Miami, l'Arizona, Las Vegas et Los Angeles.

Dans ce film au rythme nerveux, penseurs (comme le professeur noir Cornel West), journalistes et artistes engagés (le danseur Tommy the clown en tête) font montre d'une étonnante aptitude à l'autocritique, dénonçant sans relâche les dérives qui minent leur pays : désinformation, immaturité...

Animée d'une formidable volonté de rédemption, cette "autre Amérique" ne manque pas d'imagination pour proposer des alternatives.

Des médias contestataires - par exemple le collectif Vice qui a emmené un groupe de trisomiques aux conventions démocrates et républicaines pour confronter les hommes politiques à de vraies questions - au club de strip-tease autogéré, en passant par le monde artistique et associatif, un bouillonnant laboratoire du vivre autrement s'élabore outre-Atlantique.

C'est aussi à un circuit anti-Disneyland que nous convient Ariel Wizman et son équipe, visitant les États-Unis par ses chemins de traverse : skate-park, cratère de volcan, ghetto.

Un voyage insolite qui révèle le visage instinctif, militant et créatif du géant américain.

Rediffusion : Vendredi 20 juillet 2007 à 15 heures 10

A 23 heures 25 : Portrait américain : David Lynch (réalisé par par Valentine Gay, Bernard Faroux)

Quel meilleur ambassadeur de l'Amérique hors normes que le sieur Lynch ? Portrait de ce cinéaste surdoué, adepte de méditation transcendantale.

Dans ce film tourné entre Los Angeles et Paris, Ariel Wizman s'est longuement entretenu avec celui qui incarne pour lui le chef de file de l'autre Amérique.

Ponctué par des extraits de ses premiers courts métrages et l'exposition de son travail pictural et photographique, ce portrait montre à quel point l'exploration du psychisme importe à cet adepte de méditation transcendantale - à laquelle l'a initié George Harrison.

Cette activité qu'il pratique depuis plus de trente ans lui permet d'éveiller des parties anesthésiées du cerveau.

Un portrait complété par des interviews des actrices Naomi Watts et Laura Elena Harring, sur le tournage de Mulholland Drive.

Rediffusions : Mercredi 4 juillet 2007 à 02 heures 15, vendredi 6 juillet 2007 à 04 heures 30 et mardi 17 juillet 2007 à 02 heures 15

A 23 heures 45 : "Toutes les télés du monde : La télévision des Afro-Américains" (réalisé par Rebecca Levin)

À Washington DC, où 60 % de la population est noire, les Afro-Américains ont une place sur le petit écran.

Par exemple sur WHUT, seule chaîne du service public entièrement consacrée à la communauté noire, sur BET, chaîne de divertissement et de musique noire créée il y a vingt-cinq ans, et sur TV One, plus récente et plus généraliste.

Rediffusions : Dimanche 1er juillet 2007 à 04 heures 25, vendredi 13 juillet 2007 et vendredi 20 juillet 2007 à 16 heures 15

Commenter cet article