TV Replay

Publié par Aanil

France 2 propose, mercredi 18 juillet 2007 à 23 heures 15, le magazine "Un jour, un destin" proposé et présenté par Laurent Delahousse.


Image Hosted by ImageShack.us



Diana, la photo de trop ?
Un document de Delphine Kargayan et Coline Beuvelet


Un jour / un destin, le magazine conçu et présenté par Laurent Delahousse consacre un numéro spécial à la tragique destinée de la princesse la plus adulée au monde et la plus critiquée aussi, Lady Diana. Grâce à des révélations chocs et inédites à la télévision de Martine Monteil - Directrice centrale de la police judiciaire -, il tente de reconstituer pas à pas les derniers mois de son existence. Quels sombres secrets la princesse a-t-elle emportés avec elle ?


Diana, la photo de trop ?


Elle nous a quittés le 31 août 1997. Diana Spencer, son "Altesse Royale la princesse de Galles" comme le veut le protocole, plus communément appelée "Lady Di" par l’opinion publique, n’a pas eu une vie facile.
Elle qui a brillé en Angleterre et dans le monde entier, n’est plus. Depuis son divorce avec le Prince Charles, son existence part à la dérive. Ignorée par la couronne, humiliée par le Prince Charles qui s’affiche sans vergogne avec Camilla Parker-Bowles, Diana est seule.


1997, le tournant de sa vie


Londres. Le 1er juillet 1997, elle fête ses 36 ans, plus belle que jamais. Mais celle qui était un modèle pour ses admirateurs, une femme populaire, aimée du peuple n’est plus sollicitée comme auparavant. La presse l’a délaissée, elle ne sait plus quel rôle tenir. De plus, elle porte un plus lourd secret : un amour impossible, perdu. En effet, Diana est éperdument amoureuse de Hasnat Khan, un chirurgien pakistanais discret, rencontré en 1995 à Londres. Leur idylle totalement passionnée aura duré deux ans. Deux ans durant lesquels Diana sera heureuse et découvrira la “normalité” et la joie de l’anonymat. Mais leur amour sera compromis par les tabloïds. Diana est dévastée, bouleversée.


Une âme à la dérive


Un jour / un destin s’est intéressé aux derniers mois de l’existence de Diana et tente de décrypter dans quel état d’esprit se trouvait la princesse. Ce documentaire exclusif et inédit revient sur la folie médiatique de l’époque et sa relation avec Mohamed Al Fayed, un nom qui résonne en Angleterre. Milliardaire dont l’origine de la fortune est floue, résident anglais depuis plus de 30 ans, il a à l’époque soif de revanche contre “l’establishment” britannique qui lui refuse obstinément la naturalisation. Pourquoi ces deux-là se sont-ils rapprochés ? Quelles étaient leurs motivations communes ? Quel était l’incroyable projet échafaudé par les Al Fayed ? Le magazine tente d’élucider – quasiment dix ans après la tragique mort de la princesse et de Dodi Al Fayed, le fils de Mohammed Al Fayed – ces zones d’ombres méconnues du grand public. Ce documentaire exclusif revient chronologiquement sur les moments marquants de l’époque et le tsunami médiatique engendré. De plus, Laurent Delahousse recevra, sur le plateau, Martine Monteil, directrice centrale de la police judiciaire, pour une interview inédite. Elle apportera pour la première fois son éclairage sur l’affaire…
Fin août 1997, Diana, la plus adulée des princesses, s’est éteinte sous le pont de l’Alma, emportant avec elle de douloureux secrets et laissant derrière un peuple en deuil, une nation meurtrie.


Intervenant :

Martine Monteil en exclusivité.

Directrice centrale de la police judiciaire depuis octobre 2004, Martine Monteil a notamment fait partie de la brigade criminelle qui a enquêté sur la mort de la princesse Diana en 1997. C’est la première fois qu’elle viendra sur un plateau de télévision française pour s’exprimer sur cette complexe affaire et révéler ce qui s’est vraiment passé ce jour-là. Félicitée par la police britannique pour le sérieux de l’investigation, son témoignage est une façon de mettre fin, une fois pour toutes, à ces vieilles rumeurs qui circulent depuis 10 ans.

Commenter cet article