TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, samedi 05 avril 2014 à 21 heurs 40, le documentaire réalisé par Sissi Hüetlin et Jobst Knigge "À la recherche du trésor des Romanov".

A-la-recherche-du-tresor-des-Romanov.jpg

© MDR/Thomas Bresinsky


On sait qu'en 1917, parce qu'ils avaient besoin de liquidités, les bolcheviques ont vendu une partie des biens de valeur trouvés au Kremlin, ainsi que ceux que Nicolas II avait cachés au couvent Saint-Jean de Tolbolsk, en Sibérie. Mais qu'est devenu le trésor de la Maison Romanov ? Une enquête qui démêle mythes et vérités historiques.


L’une des conséquences inattendues de l'effondrement de l’URSS est un regain d’intérêt pour l’or, les bijoux et autres objets précieux qui appartenaient au tsar et à ses proches. Ils sont nombreux à fouiller les archives, à compulser des catalogues censés répertorier diverses pièces ou à courir les salles des ventes, à l'instar de Nadejda Danilevitch, qui a fait partie de la commission d'enquête sur l’exécution de Nicolas II, et à tenter de retracer le parcours des biens personnels des Romanov. L’oligarque milliardaire Alexeï Ivanov, lui, rachète les mythiques œufs Fabergé, fleurons du trésor du tsar.

On sait qu'en 1917, parce qu'ils avaient besoin de liquidités, les bolcheviques ont vendu une partie des biens de valeur trouvés au Kremlin, ainsi que ceux que Nicolas II avait cachés au couvent Saint-Jean de Tolbolsk, en Sibérie. Mais d’aucuns prétendent qu’une mystérieuse cachette recèlerait d’autres trésors, voire qu'un train chargé d'or aurait sombré dans le lac Baïkal ! Plus sérieusement, il semble que les diamants de l’impératrice et des grandes-duchesses ont été cédés aux plus offrants. Et que certains Russes blancs ont obtenu une part du gâteau, mise à profit pour aider leur communauté en exil…

Commenter cet article