TV Replay

Publié par Aanil

ARTE propose, samedi 1er mars 2014 à 18 heures 35, le magazine d'information "Arte Reportage".


Une nouvelle saison pour le magazine de l'actualité internationale.
Tous les samedis à 18 heures 35, ARTE Reportage regarde le monde en face pour éclairer les grands enjeux de la planète.



Irak : l'impossible paix


Depuis l'intervention américaine en 2003, la guerre en Irak a fait plus de 500 000 morts. Le regard du monde s'est détourné de ce pays qui a pourtant connu en 2013 l'une des années les plus sanglantes (9000 morts) après la guerre civile de 2005.

L'équipe d'ARTE Reportage raconte le quotidien des habitants de Bagdad confrontés aux dangers des voitures piégées ou des attaques terroristes. Les bombes explosent souvent à l'heure du départ au travail, " l'heure des lâches " disent les Irakiens.

Qui sont les poseurs de bombes ? Les attaques sont tour à tour attribuées aux milices sunnites, à Al Qaeda ou à l'EIIL, l'Etat Islamique en Irak et au Levant qui occupe les villes de Falloujah et Ramadi à l'ouest du pays. A l'heure de la campagne électorale pour les législatives d'avril, les politiciens s'accusent mutuellement d'être influencés par les pays voisins : Iran, Arabie Saoudite et Qatar.

Paradoxalement, existe un autre visage de l'Irak. Bagdad, c'est aussi l'argent du pétrole et l'émergence de nouveaux hommes d'affaires fortunés qui investissent dans des centaines de chantiers et multiplient les projets. C'est aussi ces courses de voitures sur les bords du Tigre ou encore ce centre commercial flambant neuf, où les jeunes filles viennent rêver devant les vitrines.


Brésil : la tribu Internet

En plein cœur de l'Amazonie, un territoire, situé dans l'état de Rondonia, suscite bien des convoitises : la forêt ancestrale de la petite tribu Surui.

Pour éviter la déforestation et ses conséquences néfastes, les Indiens ont troqué leurs arcs et leurs flèches pour des téléphones portables et des ordinateurs.

Almir, le chef des Suruis, a décidé de faire appel au programme REDD élaboré en 2008 à la conférence sur le climat de Bali. Ce programme leur offre une compensation financière.

Premier peuple indigène à utiliser cette technologie, les Suruis, relèvent, comptabilisent et mesurent leur forêt. Almir a passé un contrat avec une société brésilienne, qui lui rachète ses crédits carbone.

Loin de se contenter de subir les événements, ils agissent aujourd'hui pour la sauvergarde de leurs terres. En 1969 déjà, une première rencontre avec " l'homme blanc ", avait failli signer leur disparition


Suède : après l'enfer

C'est en Suède où il a obtenu l'asile politique, qu'ARTE Reportage retrouve Marc-Antoine Vumilia, ancien détenu dans une prison en République Démocratique du Congo dont il s'est échappé en 2010. Notre équipe avait recueilli son témoignage en 2012, juste avant son départ en Suède.

Antoine et ses deux enfants suivent des cours de suédois et tentent de s'intégrer en bénéficiant de l'aide des services sociaux. Mais il affronte au quotidien la méfiance de nombreux Suédois à l'égard des immigrés.

Marc-Antoine se sent déraciné, pris au piège, prisonnier une fois de plus d'une vie qui lui est imposée. Il espère quitter la Suède, son pays d'accueil et s'établir dans un pays francophone susceptible de s'intéresser à son travail de comédien et de metteur en scène. Repéré par une scène nationale française, il a joué dans "Une saison au Congo" d'Aimé Césaire à l'automne dernier. A l'affût de nouvelles opportunités, il rêve de trouver son indépendance économique et d'être libre de partir là où il le souhaite.

Commenter cet article