TV Replay

Publié par Aanil

ARTE propose, samedi 26 avril 2014 à 18 heures 35, le magazine d'information "Arte Reportage".


Une nouvelle saison pour le magazine de l'actualité internationale.
Tous les samedis à 18 heures 35, ARTE Reportage regarde le monde en face pour éclairer les grands enjeux de la planète.



Syrie: la vie, obstinément


Alep, la grande ville du nord de la Syrie, était aussi autrefois l'une des plus prospères du pays. Elle est aujourd'hui ravagée et déchirée entre zones rebelles et quartiers tenus par le régime.

Certains habitants ont décidé de rester et de se battre, vaille que vaille. Pour eux, pas question de fuir pour vivre ailleurs. Dans cette guerre d'usure, il règne une atmosphère surprenante : les habitants semblent s'être habitués à la guerre. La vie reprend ses droits au milieu des immeubles écroulés. Dans des bâtiments désertés, des écoles détruites ou fermées, eux qui ont choisi de rester s'évertuent à maintenir une forme de vie quotidienne.

De l'autre côté, malgré les combats et le chaos, les zones de la ville tenues par la rébellion syrienne retrouvent des airs de normalité. Entre écoles de fortune et comités de quartier, la cité s'organise, depuis la distribution du pain jusqu'au ramassage des ordures.


Salt Lake City : le jardin des réfugiés

Chaque année, 7000 réfugiés politiques arrivent aux Etats-Unis. Afin de les aider à retrouver leurs racines et éventuellement en planter de nouvelles, l'International Rescue Committee met désormais à leur disposition des jardins.

Ils y plantent des légumes de leurs pays, discutent jardinage avec des Américains, certains arrivent même à en tirer un petit revenu supplémentaire. A Salt Lake City, l'initiative permet à cent familles de se nourrir correctement. Depuis peu, les restaurants de la ville mettent aussi au menu ces productions exotiques. Pour ces réfugiés du Soudan, du Burundi, du Bhoutan, qui ont connu, dans les camps de déplacés la malnutrition et le choc du déracinement, ces jardins représentent leur nouvelle terre d'accueil.


Europortraits - Avril - L'Europe des solidarités

Hala Ousta, 25 ans est issue d'une famille syrio-palestinienne.

Sa passion : le foot. Son projet : bousculer les vieux préjugés et encourager d'autres filles à s'intéresser au foot. Hala est persuadée que le foot est un excellent moyen d'intégration pour les minorités ethniques et qu'il favorise l'égalité entre les hommes et les femmes. A ses yeux, l'Europe doit être multi-ethnique et riche de sa diversité, à l'image d'une une équipe de foot. Avancer avec une équipe soudée, où chacun donne le meilleur de lui-même. Une réalité qu'elle s'applique à vivre au quotidien.

Christer Fällmann, 55 ans, est jardinier et thérapeute à Stockholm.

Il travaille pour "la maison arc-en-ciel", une résidence pas comme les autres : 40 personnes, des célibataires et des couples, tous gays ou transexuels âgés de plus de 55 ans, y vivent. Tous les résidents ont des projets et refusent l'exclusion. Vivre dans cette résidence, c'est s'offrir, en plus du confort, une seconde liberté : celle de vivre sans se cacher, sans subir de préjugés et profiter pleinement de la vie. Un établissement unique en Suède et un exemple que Christer souhaiterait voir s'étendre à toutes les villes d'Europe.

Commenter cet article