TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 mars 2014 à 00 heure 10, le documentaire réalisé par Stéphanie Lamorré "Bahreïn, plongée dans un pays interdit".

Bahrein--plongee-dans-un-pays-interdit.jpg

© Premières Lignes


Pendant un mois, Stéphanie Lamorré ("L.A. Gangs de femmes") a filmé clandestinement la répression des manifestants pour la démocratie au Bahreïn. Des images rares d'une "révolution arabe" oubliée.


Les images sur les événements du Bahreïn sont rarissimes. La petite monarchie du Golfe ne délivre pas de visas aux journalistes. Stéphanie Lamorré a passé un mois clandestinement dans le pays, où elle a pu partager la vie des insurgés. Elle a filmé depuis l’intérieur des villages assiégés, la situation politique et sociale, les manifestations quotidiennes violement réprimées. Aux côtés de trois femmes, la réalisatrice nous plonge au cœur de la réalité du pays. Zahra, Nada et Zainab : trois regards croisés d'activistes courageuses qui expliquent leur besoin vital de visibilité.

Une révolution invisible

Depuis un an, chaque jour, des femmes et des hommes sortent manifester dans la rue, au péril de leur vie. La répression au Bahreïn a déjà fait plusieurs dizaines de morts. C’est beaucoup pour ce petit pays de 600 000 habitants. Les Bahreiniens demandent la même chose que les Syriens, les Égyptiens et les Tunisiens : la démocratie et la liberté. Mais à l’inverse de la Syrie, au Bahreïn, la majorité, pauvre, de la population est chiite alors que l’élite est sunnite. Surtout, le Bahreïn est un satellite de l’Arabie saoudite et un allié occidental. C’est d’ailleurs l’armée saoudienne et ses chars qui ont envahi le royaume pour rétablir l’ordre dans les rues…

Commenter cet article