TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, mardi 27 août 2013 à 22 heures 25, le documentaire réalisé par Asad Qureshi "Bombes humaines à désamorcer".

Bombes-humaines-a-desamorcer.jpg

© Scorpion TV/Ahmed Jamal


Portrait d'une école qui, sous l'égide de l'armée pakistanaise, tente de rééduquer les enfants-soldats recrutés par les talibans.


Dans la verdoyante vallée de Swat (nord-est du Pakistan), reprise aux talibans par l’armée pakistanaise en 2009, l’école Salaoon recueille d’anciens enfants-soldats, âgés de 11 à 17 ans, pour tenter de les réinsérer dans la société. Recrutés, souvent de force, par les talibans, beaucoup étaient destinés à commettre des attentats-suicides ; d’autres ont été informateurs, mais aussi tortionnaires ou assassins, au sein du mouvement qui a terrorisé la région pendant deux années. Étroitement encadré par l’armée, mais dirigé par une civile, la psychiatre Feriha Peracha, l’établissement accueillait, au moment où a débuté le tournage de ce film, plus d’une centaine d’élèves.

Vie nouvelle

Enseignements scolaires et professionnels, entretiens individuels avec les psychiatres... : le réalisateur a pu filmer la vie très disciplinée de l’école sur plusieurs semaines, floutant les visages des jeunes pour ne pas les exposer à des représailles de la part des talibans ou de leurs victimes. Un chemin qui ouvre sur une nouvelle vie, avec l’émouvant retour chez lui d’un ex-enfant soldat, autorisé à quitter l’école. Au cours du tournage, l’un des psychiatres de Salaoon, le Dr Farooq Khan, que l’on voit dans ce film dispenser des leçons passionnées sur l’islam et ses valeurs de paix, était assassiné par les talibans dans sa clinique.

Commenter cet article