TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dans la nuit du mercredi 05 au jeudi 06 mars 2014 à 00 heure 40, le documentaire réalisé par Marc Wiese "Camp 14".

Camp-14.jpg

© Engstfeld Film


Les témoignages glaçants de Nord-Coréens qui ont fui leur pays après des années en camp de travail – du côté des victimes mais aussi des bourreaux. Un documentaire qui révèle l’ampleur des crimes perpétrés par cet État totalitaire.


Shin Dong-hyuk est né en 1983 d'un mariage arrangé entre deux détenus, au camp 14, l’un des pires camps de travail de Corée du Nord. Traité en "ennemi de la nation", contraint dès 6 ans aux travaux forcés dans une mine de charbon, il a vécu dans l’ignorance absolue du monde extérieur, croyant que la vie se résumait aux coups, à la faim, à la torture et à la délation. Après avoir partagé sa cellule avec un prisonnier plus âgé qui, au prix de sa vie, lui a permis de s'évader, il a miraculeusement réussi, à 23 ans, à s'échapper de son enfer. Réfugié à Seoul, il réapprend, avec difficulté, à vivre libre. Oh Young Nam et Kwon Hyuk, quant à eux, étaient de l’autre côté : jeunes gradés de l’armée, ils étaient chargés de surveiller, de torturer ou de tuer les prisonniers réfractaires. À travers les témoignages douloureux de ces trois personnes, dont les silences sont complétés par des images d’animation, se dessine une organisation totalitaire et auto-génocidaire, capable de transformer des hommes en tortionnaires et d’annihiler chez les victimes comme chez les bourreaux toute notion d’empathie, d’entraide ou de famille. Aujourd’hui encore, près de deux cent mille personnes survivent dans ces conditions cauchemardesques, dans l’indifférence du reste du monde.

Commenter cet article