TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, mercredi 09 et jeudi 10 avril 2014 à 19 heures 00, les deux volets du documentaire "Congo".

Congo.jpg

© Doclights/NDR Naturfilm/Blue Planet Film


Mercredi 09 avril 2014 à 19 heures 00 - Le fleuve de l'extrême


Au cœur de l’Afrique serpente le fleuve le plus profond du monde, et le cinquième par sa longueur : le Congo, pourtant encore méconnu. Depuis sa source en Zambie, il parcourt 4 700 kilomètres à travers l’Afrique centrale – principalement la République démocratique du Congo – jusqu’à l’océan Atlantique, et se voit nourri par de nombreux affluents, notamment les rivières Lualaba, Lomami et Sangha. Le bassin du fleuve témoigne d'une biodiversité étonnante, depuis le marais de Bangweulu jusqu’aux savanes et aux jungles : immenses colonies de chauves-souris, poissons des abysses – dont l’antédiluvien dipneuste africain –, oiseaux échassier, girafes, lions et éléphants. De ses sources jusqu’à son estuaire, c’est un fleuve fascinant qui recèle encore bien des secrets.


Jeudi 10 avril 2014 à 19 heures 00 - Au royaume des hominidés

En Afrique de l’Ouest, dans les forêts situées au nord du fleuve Congo, vit le plus grand des primates anthropoïdes : le gorille de plaine. Malgré son imposante stature, c’est une espèce pacifique et très sociable. Nous suivons un groupe familial occupant un territoire d’une vingtaine de kilomètres carrés de forêts, partagé avec ses voisins éléphants. Non loin de là vivent également des chimpanzés, singes au tempérament beaucoup plus belliqueux – qui vont jusqu’à instaurer une véritable domination des mâles – et aux mœurs carnivores. Contrairement aux gorilles, ils savent également se servir d’outils. Pour ces espèces incapables de nager, le profond Congo est un obstacle infranchissable. Au sud du fleuve vit une troisième espèce de grands singes : les bonobos. Dans leur société résolument matriarcale, c’est le sexe qui sert à désamorcer les conflits.

Commenter cet article