TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, jeudi 09 janvier 2014 à 20 heures 50, un épisode de la série britannique "DCI Banks".

DCI-Banks.jpg

© Left Bank Pictures Ltd/ITV Network Limited


L'inspecteur Banks et son adjointe Annie Cabbot enquêtent sur les meurtres qui ensanglantent la petite ville d'Eastvale dans le Yorkshire. La première saison d'une série policière haletante adaptée des best-sellers de Peter Robinson.


Ne jouez pas avec le feu

Par une froide nuit d'hiver, deux péniches isolées prennent feu sur le canal du Yorkshire. Le lendemain la police retrouve les cadavres calcinés de Leslie Whittaker, un libraire vivant reclus dans son bateau, et de Christina Aspern, une étudiante en médecine de 19 ans. Au milieu des décombres les enquêteurs découvrent également une malle contenant 20 000 livres sterling et une toile de Turner. Pour l'inspecteur Banks le meurtre ne fait aucun doute. Mais laquelle des deux victimes était visée ? S'orientant d'abord sur la trace d'un faussaire d'art, l'enquêteur suspecte rapidement le père de Christina, dont le comportement étrange a éveillé ses soupçons. Mais lorsque l'incendiaire frappe à nouveau, les indices semblent corroborer chacune des deux pistes.

Enquêteur obstiné

Première adaptation télévisée des romans à succès de Peter Robinson, la série DCI Banks met en scène les investigations du detective chief inspector (DCI) Alan Banks, enquêteur chevronné à la tête de l'unité de police criminelle de la ville (fictive) d'Eastvale dans le Yorkshire. Obstiné, il tente lors de chaque épisode de coincer un nouveau tueur en série sanguinaire avec l'aide de sa coéquipière Annie Cabbot. Un rôle d'inspecteur en chef qu'incarne avec brio un Stephen Tompkinson (Les virtuoses) à l'ironie so british, à qui la séduisante Andrea Lowe (déjà aperçue sur ARTE dans Les Tudors) donne la réplique dans le rôle d'une adjointe impertinente et entêtée. Cette relation ambiguë, des scènes de crime glaçantes de réalisme, des enquêtes à rebondissements sur fond de paysages désolés du Yorkshire… : la série respecte l'esprit de l'œuvre de Peter Robinson en y insufflant un suspense haletant.

Commenter cet article