TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, vendredi 30 août 2013 à 20 heures 50, le téléfilm réalisé par Raymond Ley "Dilemme mortel".


À Kunduz, en Afghanistan, le colonel Klein doit prendre une décision cruciale : faut-il bombarder deux camions-citernes volés par les talibans ? Une fiction tendue autour d'une opération militaire réelle qui s'avéra lourde de conséquences.


En 2009, l’opération menée par l’armée allemande aux alentours de Kunduz, dans le nord de l’Afghanistan, n’est déjà plus une simple mission pacifique : des civils afghans ont été tués et plusieurs soldats ont trouvé la mort dans le combat contre les insurgés. Alors que le colonel Georg Klein est en charge de la région, deux camions-citernes contenant près de 60 000 litres d’essence sont volés par des talibans. Klein redoute qu’ils n’utilisent la cargaison pour commettre un attentat. Un informateur afghan confirme ses craintes et ajoute que les chefs talibans ont enlisé les camions sur la rive du Kunduz. Il affirme surtout qu’aucun civil n’est présent sur le site. Klein se voit alors contraint d’agir pour assurer la sécurité de ses hommes : il fait appel aux bombardiers américains pour organiser un raid aérien visant à détruire les camions-citernes. Mais dans la nuit, les talibans distribuent le carburant volé aux villageois voisins. Les civils venus chercher de l’essence, parmi lesquels des femmes et des enfants, se trouvent alors dans la zone ciblée par les avions de combat...

La bavure de Kunduz

Raymond Ley nous fait vivre de manière saisissante les conséquences dramatiques de la décision du colonel : la mort de 142 personnes. Cette intervention militaire a conduit à l’ouverture d’une enquête judiciaire par le parquet fédéral d’Allemagne pour crime de guerre. Un non-lieu a finalement été rendu en avril 2010 mais l’opération a tout de même été qualifiée de “l’un des plus graves incidents impliquant l’armée allemande depuis la Seconde Guerre mondiale”.

Avec : Matthias Brandt (Colonel Georg Klein), Matthias Koeberlin (Oliver Nordhausen)

Commenter cet article