TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire, dimanche 23 mars 2014 à 13 heures 20 sur France 2, du magazine d'information présenté par Laurent Delahousse "13h15, le dimanche" :

graphisme-13h15-le-samedi-le-dimanche.png


13 h 15, le dimanche, le magazine de la rédaction de France 2. Ce magazine donne, sur un ton dynamique et décalé, un regard sur l’actualité, l’air du temps et la politique. Chaque semaine, un invité commente l’actualité au beau milieu de quelques indiscrétions, chroniques et reportages surprenants sur les traces de Manuel Valls, Xavier Bertrand, NKM, Frédéric Lefèvre, Nadjet Belkacem, tous venus inaugurer ce nouveau rendez-vous à la mode "13 h 15". Ne quittez pas… ils arrivent.



Mémoires d'éléphants 2 : trafic d'ivoire

Un doc signé Jean-Sébastien Desbordes, Matthieu Martin et Nicolas Berthelot

Toutes les 15 minutes, un éléphant est tué en Afrique. A ce rythme les éléphants d’Afrique centrale pourraient disparaitre d’ici 10 ans. Le temps est compté car le braconnage dévaste l’Afrique.

Les saisies d’ivoire sont toujours plus nombreuses, et la plupart sont à destination des pays d’Asie et notamment la Chine, où là bas l’ivoire est de plus en plus prisé. D’un continent à l’autre, la survie des éléphants est l’otage d’un trafic que rien ne semble pouvoir arrêter. Un an après le carnage de Boubandjida (Cameroun) où en quelques mois plus de 600 éléphants sont sauvagement abattus pour leurs précieuses défenses en ivoire, Céline est de retour en Afrique.

Au Congo, son ONG IFAW finance en collaboration avec Interpol l’opération Wendy. C’est Emmanuel, un ancien de la brigade des stups congolaise qui dirige la mission. L’objectif est clair : démanteler le trafic d’ivoire.

Du petit chasseur aux commanditaires, du passeur aux acheteurs, le trafic d’ivoire a de multiples ramifications qui impliquent de nombreux intermédiaires et le crime organisé. Les bénéfices de ce trafic sont énormes. Une fois arrivée en Chine, les défenses ont multiplié leurs valeurs par 10. Les chinois l’appellent l’Or Blanc. L’ivoire est un signe extérieur de richesse et de réussite convoités par les classes moyennes qui ne cessent de s’enrichir et d’augmenter. Dans les rues de Pékin, l’escalade des prix favorise le marché noir.

Et parce que l’ivoire est de plus en plus rare les mafias le considèrent comme un produit d’investissement. Une combinaison mortelle qui décime les éléphants. Le trafic illégal d’espèces sauvages est le 4e marché illégal au monde, juste après celui des stupéfiants, de la traite des êtres humains et des produits contrefaits. Son chiffre d’affaire estimé à 14 milliards d’euros par an.

Le site de l’ONG IFAW : http://www.ifaw.org/france/frontpage

Commenter cet article