TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire de l'émission "Carnet de voyage d'Envoyé spécial", le magazine de la Rédaction de France 2 présenté par Françoise Joly et Guilaine Chenu, le jeudi 15 août 2013 à 20 heures 45 :

Les carnets de voyage d'Envoyé spécial


Résidences de tourisme : miroir aux alouettes ?

Un reportage d’Alban Patural

Certains s’y sentent comme à la maison, d’autres y voient une solution moins onéreuse qu’un séjour à l’hôtel … les résidences de tourisme séduisent les Français.

Pierre et Vacances, Maeva, Lagrange, RésidHotel… attirent chaque année 13 millions de vacanciers dans leurs appartements ou bungalows.

Une résidence de tourisme peut être aussi l’occasion d’investir. Pierre et Vacances, comme ses concurrents, propose à la vente ses appartements. Une fois ses propres vacances terminées, l’appartement est loué à d’autres vacanciers.

Ces dernières années, des milliers de petits propriétaires ayant acheté des appartements dans des résidences de tourisme se sont vus privés de loyers après la défaillance des sociétés gestionnaires. Certains se retrouvent face à des constructions inachevées, laissées à l’abandon.

De la Côte d’Azur aux contreforts des volcans d’Auvergne, en passant par les Pyrénées, enquête sur l’arrière-cour des résidences de tourisme.


La merguez : reine du barbecue
Un reportage de Céline Chassé et Lila Salmi

Elle illustre la carte postale de l’été, au même titre que le verre de rosé, la partie de pétanque, le farniente sur le sable ou la rando dans les alpages… La merguez grésille sur le barbecue, trempe dans la semoule ou se glisse dans un petit pain.

Originaire du Maghreb, elle figure en bonne place sur la table des Français, aux côtés de sa cousine la chipolata. 200 000 tonnes de saucisses à griller sont produites chaque année. En 20 ans, les ventes ont augmenté de 20%.

Bon marché, faciles à préparer, les merguez sont traditionnellement fabriquées à base de bœuf et de mouton. Mais que contiennent les merguez fabriquées de façon industrielle ? Réservent-elles des surprises ?

Échaudés par le scandale de la viande de cheval présente dans des plats cuisinés, les consommateurs peuvent-ils avoir confiance dans la reine des barbecues ? Doit-on privilégier les fabrications artisanales ?


Astrotourisme : des vacances étoilées
Un reportage de Philippe Levasseur et Lauren Klein

Leurs randonnées préférées, ce sont celles qui les font cheminer à travers les champs d’étoiles. Ces vacanciers ne regardent pas le bout de leurs chaussures, ils sont trop occupés à contempler la voûte céleste. On les appelle les astrotouristes. Durant leurs congés, ils sont à la recherche des meilleurs endroits pour assouvir leur passion : l’astronomie.

Longtemps considérée comme la chasse gardée des scientifiques, cette discipline séduit désormais de plus en plus de Français. Les télescopes, autrefois vendus dans les boutiques spécialisées, peuplent les rayons des magasins de loisirs. Plus de 800 clubs locaux proposent des nuits d’observation ou des week-ends découverte.

Et peu importe que l'on soit incapable de faire la différence entre la Grande Ourse et le Petit Cheval… le temps des vacances, on peut apprécier la beauté du ciel en rivant son œil à une lunette d’astronomie, perché sur une colline.

Certaines communes encouragent cet astrotourisme : la nuit, elles limitent leurs éclairages urbains, éteignant les vitrines des magasins pour limiter la pollution lumineuse.

À côté des néophytes qui terminent la visite d’un château par une soirée étoilée, il y a les vrais passionnés. Ceux pour qui la découverte d’un pays s’arrête à … son Observatoire ! Par exemple au Chili, dans le désert aride de l’Atacama, on y trouve le ciel le plus pur au monde, les télescopes les plus puissants.

Voyage sur les pas de ces touristes têtes en l’air.

Commenter cet article