TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire de l'émission "Carnet de voyage d'Envoyé spécial", le magazine de la Rédaction de France 2 présenté par Françoise Joly et Guilaine Chenu, le jeudi 29 août 2013 à 20 heures 45 :

Les carnets de voyage d'Envoyé spécial


Déménagement : le grand stress de l'été

Un reportage réalisé par Paul Degenève et Guillaume Viart

Chaque année, trois millions de Français changent de domicile. Comme pour les vacances, il y a une haute-saison pour les migrations, de la mi-juin à la mi-septembre. C’est la période la plus demandée, les prix sont de 30 à 40 % plus élevés que le reste de l’année.

Déménageurs traditionnels, boutiques spécialisées, « location » de bras ou conteneurs pour le bout du monde, la concurrence fait rage dans le secteur. Les devis varient du simple au double, assurances, responsabilité en cas de dommage ou de perte, les mauvaises surprises s’invitent parfois dans la nouvelle maison !

Embarquement dans l’un des moments forts de la vie des Français.


Menace sur la Grande Barrière de corail
Un reportage réalisé par Hakim Abdelkhalek et Cyril Paquier

Les astronautes vous le diront : avec la Muraille de Chine, la Grande Barrière de corail est le seul site à être visible depuis l’espace. Ses récifs s’étendent sur plus de 2 000 kilomètres au large de l’Australie.

La Grande Barrière se compose d’une multitude de colonies de coraux, petits animaux microscopiques dont la carapace forme ces forêts de corail enchevêtrées. Elle est classée au Patrimoine mondial de l’humanité.

Pour combien de temps encore ? En près de trente ans, la moitié du corail a disparu. Vu d’en haut, le paysage fait encore illusion mais sous l’eau, les plongeurs découvrent des cimetières de coraux. Des zones entières ont perdu leurs couleurs, les poissons ont disparu. Les causes de cette mort seraient multiples.

Entre les autorités australiennes et les associations écologistes, le torchon brûle, tandis que les scientifiques tentent de sauver ce qu’il reste de la Grande Barrière. Sous les eaux turquoise de l’hémisphère sud, plongée dans un univers marin en sursis.


Bobines de famille
Un reportage réalisé par Jean-Pierre Métivet et Fabien Tormos

Souriez, vous êtes filmés ! Derrière la caméra, il y a souvent un papa qui joue au metteur en scène, sur une plage ou dans un pré parmi les vaches… Les acteurs sont les enfants, avec ou sans maman, les grands-parents, le chien et même… la voiture !

Les films de vacances sont un grand classique dans la vie des Français. De retour à la maison, difficile d’échapper à la projection dans le salon ! On rit ou l’on s’ennuie, cela dépend.

Les plus anciens remontent aux années 20. Avec l’apparition du Super 8 et du 16 mm, ils se sont démocratisés au fil du temps. Beaucoup dorment dans les greniers : faute de projecteur adapté, plus personne ne pouvait les regarder... jusqu’à aujourd’hui.

Des cinémathèques régionales lancent une opération de collecte et les historiens en quête d’images inédites s’y intéressent. Les films de vacances sont devenus un patrimoine culturel précieux.

En 2013, cette tradition perdure mais le smartphone remplace souvent la caméra et les images sortent de l’intimité familiale pour voyager sur les réseaux sociaux…

Qu’en restera-t-il dans un demi-siècle ?

Commenter cet article