TV Replay

Publié par Aanil

France 2 diffuse, depuis le 08 mars 2013, chaque vendredi en deuxième partie de soirée, "Ce soir (ou jamais !)".

ce-soir-ou-jamais.png


Décrypter le monde contemporain à travers le prisme de la culture d'hier, d'aujourd'hui et de demain : un défi quotidien pour Frédéric Taddeï qui accueille, en direct sur le plateau, plusieurs invités d'horizons divers, pour échanger, comprendre et commenter les thèmes d'actualité.


Vendredi 06 décembre 2013 à 22 heures 20



En débat dans Ce soir (ou jamais !) » :

« Tintin, Astérix, James Bond, Yves Saint Laurent : y-a-t-il une vie après la mort du créateur ? »

Pour en parler :

Alexandre Astier
Auteur, réalisateur et comédien

Il est devenu célèbre en étant à la fois auteur, réalisateur et acteur de la série télévisée « Kaamelott », une série décalée de 458 épisodes sur les mythiques chevaliers de la Table ronde diffusée sur M6 (2003-2009). À partir de 2006, la série devient une bande dessinée (7 tomes) et deviendra une trilogie au cinéma. L'année dernière est sorti son premier long métrage « David et Madame Hansen », un road movie dans lequel il tenait le premier rôle aux côtés d’Isabelle Adjani. Il travaille à la réalisation avec Louis Clichy « d'Astérix et le domaine des dieux » adaptation en dessin animé du dix-septième album de René Goscinny et Albert Uderzo et qui sortira en 3D en novembre 2014.

Lionel Maurel
Juriste

Lionel Maurel, est juriste spécialisé dans la transformation des droits d’auteur à l’heure du numérique et conservateur à la Bibliothèque d’Histoire Internationale Contemporaine de l’Université Paris X Nanterre. Il est engagé dans la défense et la promotion des biens communs, de la culture libre et du domaine public au sein de collectifs comme SavoirsCom1 et La Quadrature du Net. Son livre « Bibliothèques numériques : le défi du droit d’auteur » (Presses de l’Enssib, 2008) s’intéressait à la place croissante des questions de propriété intellectuelle dans le monde des bibliothèques. Il a publié le 23 octobre dernier un article dans Slate sur les conséquences juridiques de la sortie d’un nouvel album de Tintin. Il y explique que « Le droit d'auteur n'a pas été conçu à l'origine pour servir à établir une rente perpétuelle au profit des auteurs et de leurs descendants. L'idée d'un équilibre à conserver entre les droits des auteurs et ceux du public était présente dès la Révolution, mais elle s'est progressivement effacée avec le temps, avec l'allongement continu de la durée des droits et l’affaiblissement concomitant du domaine public. »

Emile Bravo
Auteur de bande-dessinée

Il est auteur de bande-dessinée et illustrateur, et a participé en 2008, en signant « Spirou, le journal d’un ingénu » (Dupuis, 2008), à une série d’ouvrages permettant à des auteurs (Le Gall, Trondheim…) d’exploiter dans leur style propre l’univers des personnages de Rob-Vel et Franquin. Dans ce quatrième tome de la série « Le Spirou de… », il a mis en scène le jeune groom Spirou confronté à l’été 1939 au reporter Fantasio, à des émissaires polonais et un dignitaire nazi. Proche dès 1992 des auteurs Lewis Trondheim, Marjane Satrapi ou Joann Sfar de « l’Association », il s’est démarqué de ces derniers par son respect des canons de la bande dessinée d’aventure pour enfants, en particulier de la ligne claire d’Hergé. Il est également l’auteur des séries « Aleksis Strogonov » (trois tomes entre 1993 et 1998) puis « Une épatante aventure de Jules » (six tomes entre 1999 et 2011). En octobre dernier paraissait « Les contes palpitants des 7 ours nains » (Seuil Jeunesse, 2013), l’intégrale des trois premiers tomes de sa série « les ours nains » (2004-2009).

Patrick Poivre d’Arvor
Journaliste

Patrick Poivre d’Arvor est journaliste, que ce soit sur Antenne 2, de 1976 à 1983, ou sur TF1 pendant plus de 20 ans, il a été le présentateur des journaux télévisés les plus regardés de France. Il a animé plusieurs émissions de télévision telles que « Vol de nuit », « Une maison, un écrivain », « La traversée du miroir » et il va reprendre l’animation de la tranche 19h/20h de Radio classique à partir du mois de janvier.

Il est également un écrivain prolifique, puisque il a publié une soixantaine d’ouvrages, co-écrits pour certains avec son frère Olivier Poivre d’Arvor et d’inspiration autobiographique pour d’autres. Son dernier roman « Seules les traces font rêver » est sorti au printemps dernier (chez Robert Laffont).

Véritable tintinophile, il nous dira pourquoi il estime « qu’éditer un nouvel album de Tintin serait une très mauvaise idée. »

Isabelle Attard
Députée Europe Ecologie Les Verts

Elle est députée Europe Ecologie Les Vert du Calvados et secrétaire de la Commission des Affaires culturelles et de l'Éducation de l'Assemblée nationale. Archéologue de formation, elle a dirigé le musée de la Tapisserie de Bayeux durant six ans et le musée du Débarquement d’Utah Beach dans la Manche jusqu’à son élection à l’Assemblée Nationale en 2012. Elle a récemment rédigé une proposition de loi « visant à consacrer le domaine public, à élargir son périmètre et à garantir son intégrité ». Elle affirme que « les créations appartiennent en principe au domaine public », et que c'est par exception que certaines créations originales « portant l’empreinte de la personnalité de (leur) auteur » confèrent des droits exclusifs à ces derniers. Il est selon elle absurde de vouloir interdire les réutilisations commerciales. « La réutilisation commerciale est une bonne chose : le commerce permet de percevoir des taxes qui viennent accroître le budget de l’État et, indirectement, la renommée d’une œuvre augmente ».

Gabriel Matzneff
Ecrivain

Il est écrivain. Depuis son premier essai « Le Défi » paru en 1965, il a publié plus d’une quarantaine de romans , récits, essais et journaux intimes parmi lesquels on peut citer « Venus et Junon » (1979), « Ivre du vin perdu » (1981), « La passion Francesca » (1998), « Les Moins de 16 ans » (qui fit scandale à sa sortie en 1974), ou encore « Le Sabre de Didi » (1986). Il vient de recevoir le prix Renaudot essai pour « Séraphin, c’est la fin ! » paru l’année dernière dans lequel il avait rassemblé des pages écrites entre 1964 et 2012. Son dernier livre « Les nouveaux Emiles de Gab la rafale, courriers électroniques » se veut « un recueil de Flèches » : Flèches sur l’art de vivre et de mourir, flèches sur les va-t-en guerre de droite dure et de la gauche molle, flèches frondeuses qui criblent les quakeresses de l’imbécile ordre moral ».

Dans sa Bibliothèque idéale les aventures de Tintin (l’intégralité) côtoient « La philosophie à l'époque de la tragédie grecque » de Nietzsche , « Le Fondement de la morale » d'Arthur Schopenhauer ou « Le Satiricon » de Pétrone.

Selon lui « de même que nous avons appris l'histoire de France chez Alexandre Dumas, c'est la lecture assidue des aventures de Tintin et Milou qui, en ce qui touche la vie politique internationale, a dessillé nos yeux. »

Franck Bondoux
Délégué général du Festival International de la BD

Franck Bondoux est délégué général du Festival International de la Bande Dessinée, dont la 41e édition aura lieu à Angoulême du 30 janvier au 2 février 2014. Des expositions sur Jacques Tardi et la Grande Guerre, Quino et sa Mafalda, l’œuvre de Willem ou les 80 ans du Journal de Mickey seront parmi les événements de cette édition. L’année dernière, le Festival avait rassemblé plus de 200 000 visiteurs.

Florence Watrin
Avocate

Florence Watrin est avocate, spécialiste en propriété intellectuelle, droit de l’audiovisuel et elle intervient régulièrement pour défendre les intérêts des ayants droits d’œuvres notoires. Elle est également spécialiste en « droit du personnage » ce qui l’a conduit à travailler sur le devenir juridique de Gaston Lagaffe, Spirou, le Marsupilami, Tintin, Flash Gordon mais également des personnages réels tels que Jacques Mesrine.

Nick Rodwell
Administrateur de la société Moulinsart

Nick Rodwell, a épousé en secondes noces en 1993 Fanny Vlaminck, la veuve d’Hergé et légataire universelle de son œuvre. Il s’occupe depuis de l’exploitation commerciale de cette œuvre par l’intermédiaire de la société Moulinsart. C’est lui qui a ouvert la première boutique Tintin au Covent Garden de Londres. C’est lui qui a négocié avec Steven Spielberg l’adaptation des albums de Tintin en trilogie au cinéma. Après la sortie des « Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne » en 2011, réalisé par Steven Spielberg, le réalisateur du « Seigneur des Anneaux » Peter Jackson doit préparer le deuxième volet, prévu pour 2015. IL a financé avec son épouse la construction du musée Hergé, qui a ouvert à Louvain-la-Neuve en Belgique. Il prépare aussi avec les éditions Casterman la coédition d'ouvrages inédits consacrés à Tintin et à son créateur, la publication des « Cigares du pharaon » dans deux versions dessinées à vingt ans d'écart et des éditions enrichies des « Sept Boules de cristal » et du « Temple du Soleil ». Enfin, il a annoncé en octobre qu’il envisageait la sortie d’un nouvel album de Tintin en 2052 pour « protéger les droits » d’Hergé, avant la date des 70 ans de sa mort qui correspondrait à l’entrée de son œuvre dans le domaine public.


Live : Vincent Delerm
Album : Les amants parallèles | label : Tôt ou tard
Actualité : Nouvel album (25 novembre 2013)

Présentation : De ses débuts piano-voix à ses concerts avec groupe, il y a toujours du théâtre dans la chanson de Vincent Delerm. Du cabaret dans ses personnages à double fond. Du cinéma dans ses images, dans ses rythmes. Il joue avec les formes, et avec les couleurs ; dessine une distance, un certain silence autour de ses mots. L’air tranquille, il chante l’intranquillité… Après 5 ans d'absence, Vincent Delerm revient avec son 5ème album : « Les amants parallèles ». Un album concept. Une histoire d'amour. Un album dont l’intégralité des sons (basses, percussions, cordes) a été créé à partir de pianos.

Commenter cet article