TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire de l'émission "Complément d'Enquête", diffusée jeudi 17 avril 2014 à 22 heures 20 sur France 2 :

Complément d'enquête


Deux fois par mois, ce magazine, présenté et préparé par Benoît Duquesne, aborde en profondeur un sujet de société, décliné sous des angles multiples. Tournée en extérieur, sur des lieux directement concernés par le thème traité, cette émission alterne, durant près de 70 minutes, des reportages, des enquêtes et des témoignages. Son but est d'éclairer au maximum les téléspectateurs sur un sujet difficile et controversé. A chaque émission, Benoît Duquesne reçoit plusieurs invités. Ensemble, ils analysent les nombreuses problématiques liées au sujet et tentent d'y apporter des réponses susceptibles d'éclairer le téléspectateur.


Poutine : le tsar système


Que veut vraiment Poutine ? L'annexion éclair de la Crimée sonne-t-elle le retour de la grande Russie telle qu'il la conçoit, souveraine et sourde aux "diktats" des pays occidentaux ? Depuis des années, le chef du Kremlin s'attache à restaurer le sentiment de toute-puissance d'un peuple qui s'était longtemps senti humilié après disparition de l'URSS, il y a vingt ans. Sa recette ? Il convoque pêle-mêle l'héritage des Tsars, l'Eglise orthodoxe, l'argent-roi mais aussi la nostalgie de l'empire soviétique. Et apporte un soutien indéfectible à l'importante diaspora russe dans les pays voisins. Complément d'enquête sur le nouveau "Tsar système".


Les Cosaques à l'honneur
Un reportage de Clément Castex

On les a vus, en toques noires et armés de fouets, molester des opposantes féministes à Sotchi. Remis à l'honneur par Vladimir Poutine, qui leur a offert un statut officiel d'auxiliaires de police, les Cosaques sont-ils l'avant-garde de la reconquête ?

Cette confrérie paramilitaire, qui dès le 15ème siècle s'illustra face aux Tatars de Crimée, compte des milliers d'hommes dans les pays de l'ex-URSS, où la diaspora russe reste importante. Faut-il s'en inquiéter ? En Crimée, alors que la région votait son rattachement à Moscou, une équipe de Complément d'enquête a pu pénétrer leur organisation.


La résurrection de Saint-Pétersbourg
Un reportage de Jean-Karl Lambert

Longtemps "belle endormie", délaissée au profit de Moscou, l'ancienne capitale des Tsars retrouve aujourd'hui tout son lustre : Vladimir Poutine veut en faire l'emblème de la nouvelle puissance russe. Saint-Pétersbourg est sa ville natale, il y a fait ses premières armes politiques. Mais surtout, l'ex-Léningrad, berceau de la révolution, cumule les symboles du faste impérial et de l'héroïsme soviétique.

Comment le chef du Kremlin réconcilie-t-il ces deux héritages antinomiques, pour magnifier la grandeur russe ? Du rapatriement des cendres de la famille Romanov à la célébration du siège de Léningrad, Complément d'enquête sur un habile mélange des genres.


Main basse sur "Londongrad"
Un reportage de Olivier Sibille

Ils y auraient accaparé 10% des appartements et villas de luxe : les oligarques russes raffolent de "Londongrad". Plus cosy que Moscou, offrant tous les plaisirs, et surtout peu regardante sur l'origine de leurs capitaux, la capitale britannique est le lieu rêvé pour qu'ils puissent profiter de leur fortune.

Qu'ils soient favorables ou hostiles à Vladimir Poutine, ces nouveaux milliardaires pèsent aujourd'hui de tout leur poids sur l'économie anglaise. Restaurants de luxe, immobilier, clubs de foot : Complément d'enquête sur le train de vie et l'influence de ces nouveaux milliardaires venus du froid.

Commenter cet article