TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire de l'émission "Complément d'Enquête", diffusée jeudi 03 avril 2014 à 22 heures 20 sur France 2 :

Complément d'enquête


Deux fois par mois, ce magazine, présenté et préparé par Benoît Duquesne, aborde en profondeur un sujet de société, décliné sous des angles multiples. Tournée en extérieur, sur des lieux directement concernés par le thème traité, cette émission alterne, durant près de 70 minutes, des reportages, des enquêtes et des témoignages. Son but est d'éclairer au maximum les téléspectateurs sur un sujet difficile et controversé. A chaque émission, Benoît Duquesne reçoit plusieurs invités. Ensemble, ils analysent les nombreuses problématiques liées au sujet et tentent d'y apporter des réponses susceptibles d'éclairer le téléspectateur.


Valls/Taubira : l'épreuve du pouvoir


À 62 ans, Christiane Taubira a la réputation d'être une femme libre. Confirmée au ministère de la Justice, elle n'est sanctionnée ni pour ses maladresses liées à l'affaire des écoutes de l'ancien président Nicolas Sarkozy ni pour son bilan décevant. La garde des Sceaux doit maintenant mener à bien la réforme pour "une justice du XXIe siècle" qu'elle a annoncée, après avoir mené à bien la loi autorisant le mariage homosexuel.

La réforme pénale, très controversée, notamment par Manuel Valls alors ministre de l'Intérieur, doit en principe être examinée en commission à l'Assemblée à partir de mercredi, puis dans l'hémicycle à partir du 14 avril. Ce calendrier sera-t-il tenu ? La débâcle socialiste aux municipales poussera peut-être l'exécutif, aujourd'hui dirigé par celui qui s'est ouvertement oppposé à Christiane Taubira sur ce texte, à remettre les choses à plat.


Valls : l'homme pressé
Un portrait signé Juliette Guérin

Portrait non autorisé d’une ambition : nous sommes allés en Espagne pour comprendre les ressorts de ce fils d’immigré catalan devenu premier ministre à 51 ans.

Nous avons interrogé ses proches, ses compagnons de route et ses adversaires politiques (d’Alain Bauer à Michel Rocard, de Stéphane Fouks à Jean Glavany, ou d’Eric Ciotti à Brice Hortefeux) sur ce "Sarko de gauche" qui maîtrise sa communication comme personne.


Taubira : une ministre dans la tempête
Un reportage de Mathieu Delahousse et Jacques-Olivier Bénesse

Certains l'adorent, d'autres la détestent, elle fascine autant qu'elle agace, impressionne autant qu'elle déçoit. Les uns louent son courage, les autres fustigent son inactivité… Christiane Taubira ne laisse personne indifférent. Ministre quasiment intouchable pour sa défense du mariage gay, elle est pourtant aujourd'hui violemment critiquée pour ses mensonges et ses maladresses dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy.

Au cœur de la tempête, on la dit menacée par le remaniement. Elle s'apprête pourtant à défendre devant les députés sa réforme du système pénal. Justice débordée, prisons surpeuplées, la ministre veut promouvoir les peines alternatives et mettre fin au "tout carcéral". Réforme gadget ou vraie révolution, Christiane Taubira doit encore convaincre.

De son enfance pauvre en Guyane aux ors de la place Vendôme, l'icône du mariage gay qui circule à vélo est-elle le maillon faible ou bien la dame de fer du gouvernement ? Quels sont ses résultats à la tête du ministère de la Justice ? Complément d'enquête sur une femme politique qui déchaîne les passions jusque dans son propre camp.

Commenter cet article