TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire de l'émission "Envoyé Spécial", le magazine de la Rédaction de France 2 présenté par Françoise Joly et Guilaine Chenu, le jeudi 14 novembre 2013 à 20 heures 45 :


Darknet : le côté obscur du Net

Un reportage de Thomas LELONG

Le Darknet, c'est la face cachée d'internet. On y trouve de tout : drogues, armes, numéros de cartes de crédit. En toute liberté et dans l’anonymat total.

Un réseau secret derrière lequel s'abritent aussi des cybermilitants traqués par les dictatures. Alors comment fonctionne t-il ? Et pourquoi les autorités sont-elles impuissantes ?


Dans la jungle des écoles de commerce
Un reportage de Lise Thomas-Richard et de Charlotte Lasalle

Intégrer une école de commerce, c’est le rêve de plus en plus de jeunes. Dans un contexte de crise et de chômage, étudiants et parents préfèrent miser sur ces études censées garantir un emploi à la sortie. Et ce, malgré leur coût de plus en plus élevé : entre 7 000 et 15 000 euros par an.

Formations en entreprises, stages à l’étranger, débouchés professionnels grâce aux réseaux d’anciens : sur le papier, la promesse est séduisante. Mais derrière ce nom d’« école de commerce » - il y en a plus de 200 en France - se cachent des réalités très différentes.

Nous avons découvert que certaines écoles fonctionnent sans jamais avoir été reconnues par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et qu’elles entretiennent le flou sur l’intitulé de leurs diplômes en vendant des formations sans aucune garantie pédagogique.

Comment choisir le meilleur établissement dans cet univers où la concurrence est féroce ? Que pensent les entreprises de ces jeunes diplômés ? Faut-il payer ses études au prix fort pour s’assurer un emploi ? Enquête dans la jungle des écoles de commerce privées.


Russie : au coeur du goulag moderne
Un reportage d’Elise Ménand et Madeleine Leroyer

La prison est-elle redevenue une arme de répression politique en Russie ? Selon plusieurs ONG, ce pays compterait aujourd’hui près de 200 prisonniers politiques. Deux membres du groupe « Pussy Riots » purgent encore une peine, après une performance chantée anti-Poutine dans une église.

Comme au temps du goulag, les prisons sont censées « rééduquer » les détenus. En fait, derrière les barreaux règnent humiliations et mauvais traitements…Chaque année, des dizaines de milliers de détenus de droit commun sont victimes de tabassages en règle et de viols. Pour témoigner de ces exactions, nous nous sommes procurés des vidéos qui ne laissent aucun doute.

Vingt ans après la chute de l’URSS, le goulag a changé de nom mais ses usages perdurent pour 700 000 détenus.

Commenter cet article