TV Replay

Publié par Aanil

France 2 propose, depuis le 09 janvier 2010, chaque samedi, le magazine de la rédaction "Envoyé spécial, la suite".

Envoye-special--la-suite.jpg
Envoyé spécial, la suite est un magazine de la rédaction de France 2 proposé et présenté en alternance par Guilaine Chenu et Françoise Joly tous les samedis à 14 heures, à partir du 9 janvier 2010. Avec un reportage inédit, nous allons découvrir la suite des reportages, des enquêtes ou des portraits diffusés dans Envoyé spécial le jeudi soir. Que sont devenues les personnes dont nous vous avons raconté le destin hors du commun ? Que s’est-il passé dans leur vie depuis la diffusion du premier reportage ? Comment ont évolué les conflits dont nous avons témoigné, les tabous que nous avons tenté de lever ? Chaque samedi, un invité réagira à ce nouveau reportage d’Envoyé spécial, la suite. Les téléspectateurs pourront également visionner ou revoir des extraits de reportages diffusés dans Envoyé Spécial et demander que nos équipes filment la suite. Ils pourront également nous envoyer leurs questions ou leurs remarques par courriel ou webcam.


Samedi 1er février 2014 à 14 heures 00 - Espagne : les résistants de la crise

Un reportage d’Elise Le Bivic


Depuis le début de la crise économique en 2008, l’Espagne paie au prix fort sa folie des grandeurs. Le miracle économique est devenu mirage. La dette publique espagnole frôle aujourd’hui les 100% de son Produit Intérieur Brut !

Il y a deux ans, Envoyé spécial était parti sur les routes de la gabegie espagnole : à Valence un aéroport international sans avion, une cité des sciences et un stade pharaoniques, ailleurs des milliers de logements luxueux invendus, des cités fantômes, des complexes commerciaux inachevés…L’éclatement de la bulle immobilière a précipité le pays dans une crise sans précédent.

Deux ans plus tard, Envoyé Spécial la suite a voulu retourner dans ce pays en crise, et donner la parole à ceux qui la subissent. Car aujourd’hui, ce sont les espagnols qui paient l’addition. Ceux qui avaient acheté un logement à crédit sont au chômage et ne peuvent plus payer. Plus de 250 000 espagnols ont été expulsés de leur foyer.

Un peu partout dans le pays, des situations dramatiques, comme celle de Gema : à 35 ans, elle a tout perdu. Son emploi puis son appartement. Elle a dû retourner vivre chez ses parents avec son fils. Paqui, elle, est menacée d’expulsion. Elle tente de négocier avec sa banque, mais en vain. Elle devra quitter son logement avec ses deux filles, pour retourner chez sa mère.

Sans famille pour les aider, d’autres se retrouvent à la rue. Mais en Espagne, la solidarité s’organise et certains n’hésitent plus à prendre possession des immeubles laissés vacants par les banques. Aujourd’hui, la résistance tient bon….faite d’entraide, de solidarité, et d’indignation…

Commenter cet article